BFM Business

Google sur le point d'acheter Waze

Waze est une application maline qui utilise le crowdsourcing pour éviter les bouchons.

Waze est une application maline qui utilise le crowdsourcing pour éviter les bouchons. - -

Le géant d'internet s'apprêterait à acquérir le spécialiste israélien de la navigation par satellite pour plus d'un milliard de dollars. Le but: empêcher ses concurrents d'acquérir cette pépite.

Google serait sur le point d'agrandir encore son empire en achetant l'application de navigation Waze. Montant de la transaction: 1,3 milliard de dollars. Le but de la manœuvre pour l'acheteur, c'est surtout d'éviter que cette application ne soit récupérée par ses concurrents.

En janvier dernier, Apple a essayé d'acheter Waze pour 500 millions de dollars. En mai, c'est Facebook qui s'est mis sur les rangs pour 1 milliard. Mais Waze a refusé l'offre, car l'entreprise voulait rester en Israël. Finalement, Google devrait cette semaine emporter le morceau pour 1,3 milliard et la promesse que Waze restera en Israël, au moins pour les trois ans qui viennent.

Les cartes, objets d'une bataille sans merci

L'objet de la bataille de ces géants d'internet est une application maline pour éviter les bouchons. Forte de ses 40 millions d'utilisateurs, elle compile les coordonnées de ces derniers pour savoir où il y a des bouchons et où il n'y en a pas. Au départ, c'est du crowdsourcing. A l'arrivée, c'est un service de navigation et des cartes.

Les cartes sont devenues un champ de bataille sans merci pour les grands acteurs du web. Mais pourquoi est-ce que Google, qui a déjà un très bon service de carte, aurait besoin de l'améliorer avec Waze? Selon les experts, le moteur de recherche n'en avait pas besoin. Il veut simplement couper l'herbe sous les pieds de ses concurrents et éviter, pour 1.3 milliard de dollars, que ce précieux trophée passe chez Facebook.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York