BFM Business

Ford investit dans les pick-up électriques Rivian

RJ Scaringe, le patron de Rivian, devant le pick-up qui a fait le succès d'image de la marque. Les véhicules doivent être commercialisés en 2020.

RJ Scaringe, le patron de Rivian, devant le pick-up qui a fait le succès d'image de la marque. Les véhicules doivent être commercialisés en 2020. - Phillip Faraone / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La marque américaine Ford a révélé ce mercredi avoir investi 500 millions de dollars dans Rivian. Cette start-up lancé l’an dernier s’est fait connaitre avec un pick-up électrique, de quoi aider Ford à concurrencer Tesla dans la voiture zéro émission.

Leurs pick-ups électriques avaient fait forte sensation lors des derniers salons auto et tech outre-Atlantique, ce qui n’a pas échappé à l’œil des principaux de Tesla. Ford a ainsi annoncé ce mercredi qu’il allait prendre une participation de 500 millions de dollars (environ 445 millions d’euros) dans cette start-up américaine.

Le but: développer un tout nouveau véhicule électrique pour le compte du géant automobile américain. Il sera basé sur la plateforme que Rivian a mis au point pour son pick-up. Fondée en 2009 par un ingénieur du MIT, R.J. Scaringe, la start-up du Michigan a aussi présenté en novembre un SUV, ce qui arrange bien les affaires de Ford.

"Nous pouvons apprendre beaucoup de Rivian, comment ils mettent rapidement en mouvement leurs idées", confie au New-York Times William C. Ford Jr, le président de Ford. "Nous apprenons beaucoup de cette entreprise (Rivian) et de ses dirigeants", a confirmé le PDG de Ford, Jim Hackett.

Créer une gamme complète de voitures électriques

La marque à l’ovale bleue est en effet en train de développer son offre de véhicules électrifiés, et l’aide d’un spécialiste ne semble pas superflue. Ford ne dispose en effet que d’une Mondeo hybride, mais compte lancer seize modèles hybrides et électriques dans les prochaines années. Ford a ainsi déjà confirmé un crossover électrique, basée sur la mythique Mustang, et une version électrique du pick-up vedette F-150.

Mais l’investissement annoncé pour mettre au point cette gamme est colossal: 11 milliards de dollars (un peu moins de 10 milliards d’euros). La participation dans Rivian doit permettre d’accélérer les projets, tout en ne dégradant pas trop la rentabilité du constructeur. Ford prend aussi une position décisive en investissant dans Rivian.

Mi-février, Amazon, à la tête d'un groupe d'investisseurs, avait annoncé un investissement de 700 millions de dollars dans Rivian. La jeune pousse est présentée par des observateurs comme un potentiel rival de Tesla, le fabricant de véhicules électriques fondé par Elon Musk. Ford ne voulait donc pas se faire griller la politesse, et surtout prendre du retard dans cette course effrénée.

Pauline Ducamp, avec AFP