BFM Business

Des bénévoles recrutés par le BEA retrouvent les débris d'un Airbus dans l'Yonne

Un avion Swiss Air

Un avion Swiss Air - FABRICE COFFRINI / AFP

Des volontaires recrutés par le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la Sécurité de l'Aviation civile (BEA) ont découvert des pièces provenant du moteur de l'Airbus de Swiss Air qui avait subi un problème technique cet été au-dessus de l'Yonne.

Mission accomplie pour les bénévoles recrutés par le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses pour la Sécurité de l'Aviation civile (BEA). Trois pièces provenant du moteur de l'Airbus A220 de Swiss Air qui a été endommagé cet été en survolant un bois de l'Yonne ont été retrouvés ce mercredi, indique le BEA sur son compte Twitter.

"La zone de recherche est donc confirmée", se félicite le Bureau d'enquête qui remercie les participants qui se sont portés volontaires pour participer à cette recherche.

Le BEA avait lancé un appel à volontaires en octobre pour aider les enquêteurs à ratisser le secteur afin de trouver des éléments du moteur tombés fin juillet, et notamment une demi-couronne de 70 centimètres de diamètre en titane qui "a pu se briser en plusieurs morceaux plus petits", expliquait alors le Bureau d'analyse. 

La zone de chute étant confirmée, les recherches vont pouvoir continuer afin de trouver toutes les pièces du moteur endommagé en juillet dernier.

L'accident s'est produit le 25 juillet dernier alors que cet Airbus A220 de Swiss Air a subi une défaillance mécanique sur un vol reliant Genève à Londres. Des pièces sont alors tombées dans une zone boisée non-habitée proche des communes de Perigny-sur-Armançon et de Cry (Yonne), avant que le vol ne soit dérouté sur Paris.

Frédéric Bianchi