BFM Business

Inde: Samsung inaugure une usine de smartphones de tous les records 

Le groupe sud-coréen a agrandi son site de Noida pour doubler ses capacités de production. Il espère à l'avenir s'imposer en leader sur un marché indien du smartphone extrêmement prometteur. 5 chiffres sur cette usine gigantesque.

Le géant sud-coréen Samsung Electronics a inauguré lundi en Inde la plus grande usine de fabrication de smartphones au monde, donnant ainsi un sérieux coup de pouce à la troisième puissance économique en Asie. Il s'agit surtout pour Samsung de renforcer sa présence en Inde où ses concurrents, à l'image d'Apple et Xiaomi, tentent également de se développer.

"C'est un pas important pour les efforts de l'Inde visant à devenir un centre manufacturier" mondial, a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi lors de la cérémonie à laquelle assistait également le président sud-coréen Moon Jae-in. Une satisfaction légitime, d'autant que Samsung a vu les choses en grand.

750 millions de dollars

C'est le montant investi par le groupe sud-coréen pour agrandir son site existant à Noida, créé en 1995 dans la banlieue de New Dehli. L'usine de 14 hectares devient ainsi la "plus grande unité de fabrication de Samsung au monde", a rappelé le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in.

Samsung domine le marché mondial après avoir investi des dizaines de milliards d'euros pour construire et agrandir ses usines. L'inauguration du site de Noida intervient néanmoins au moment où le groupe fait face à une rude concurrence de la part d'entreprises chinoises, notamment Xiaomi, qui lui disputent le contrôle du marché géant des smartphones de l'Inde.

120 millions

  • Soit le nombre de téléphones mobiles qui seront produits chaque année sur le site de Noida d'ici 2020. C'est presque deux fois plus qu'actuellement (68 millions). 30% de la production sera par ailleurs exportée.

La décision de Samsung d'implanter cette usine en Inde a été accueillie les bras ouverts par le Premier ministre Narendra Modi, qui a lancé la campagne "Make in India" ("Fabriquez en Inde") visant à attirer des investissements étrangers et créer des emplois.

1000

La nouvelle usine de Samsung devrait être à l'origine de la création d'au moins 1000 emplois. Le groupe sud-coréen emploie déjà 70.000 personnes en Inde, dont 5000 sur le seul site de Noida. "Samsung a joué un rôle de premier plan dans la création d'emplois", s'est réjoui Narendra Modi.

Le Premier ministre indien en a profité pour inviter d'autres entreprises mondiales à investir dans son pays. "Nous invitons les marques internationales de confiance comme Samsung à faire partie de la nouvelle culture d'entreprise indienne. Depuis quatre ans, le nombre d'usines de fabrication mobile a augmenté, ce qui a permis de créer des emplois pour plus de 4000 jeunes", a-t-il assuré.

Moins de 250 dollars

Contrairement à Apple qui peine à gagner des parts de marché en Inde en raison de ses modèles d'iPhone à plus de 500 dollars, Samsung va produire des téléphones plus bas de gamme.

En effet, le prix de ses appareils sortis de l'usine de Noida ne devrait pas excéder 250 dollars. Selon Bloomberg, cela correspondrait davantage à la demande indienne qui dispose d'un revenu annuel moyen plutôt faible (un peu plu de 400 euros) en dépit de la croissance économique.

14%

  • Si Samsung se permet d'afficher des prix plus bas que certains de ses concurrents, c'est parce qu'elle compte sur le dynamisme du marché indien, rappellent Les Échos.

En 2017, le marché indien du smartphone a enregistré une croissance de 14%, ce qui en fait depuis lors le "deuxième plus grand marché de smartphones au monde derrière la Chine et devant les États-Unis", note le quotidien économique. Une progression qui pourrait bien se poursuivre car seuls 359 millions d'Indiens possédaient un smartphone connecté en 2016 sur 1,3 milliard d'habitants. Selon une étude de Cisco Systems, ce chiffre pourrait atteindre 780 millions en 2021.

P.L avec AFP