BFM Business

Face aux risques de cyberattaques, un outil pour aider les patrons de TPE et PME

/

/ - Andrew CABALLERO-REYNOLDS © 2019 AFP

Le système "alerte cyber" préviendra les patrons de TPE et PME lorsque la sécurité de leur réseau informatique sera compromise.

Le Medef, la CGPME et l'U2P ont mis en place un système "alerte cyber", pour prévenir les patrons de TPE et PME lorsqu'un risque de sécurité du réseau informatique important se présente, ont annoncé mardi ces organisations lors d'un point presse au siège de XXII, une PME parisienne elle-même victime récemment d'une cyberattaque.

L'alerte cyber sera diffusée par courrier électronique via les réseaux des trois organisations patronales.

Le déclenchement de l'alerte se fera à l'initiative de l'agence publique de la sécurité informatique française (Anssi ) et de Cybermalveillance.gouv, la plate-forme d'aide cyber aux particuliers et aux TPE.

Ces alertes seront "essentiellement" des appels à faire des mises à jour de logiciels, pour remédier à telle ou telle vulnérabilité récemment découverte, a expliqué Jérôme Notin, le directeur de Cybermalveillance.gouv.

"Depuis le début de cette année, on en aurait diffusé deux ou trois" si le système avait existé, a-t-il expliqué. "Il ne faut pas dépasser la dizaine par an", pour maintenir l'attention des dirigeants, a-t-il indiqué.

Prendre conscience des risques

Si le système avait existé, une alerte aurait notamment émise pour la faille rendue publique au début de l'année dans les serveurs Microsoft Exchange, très utilisés par les entreprise, a-t-il souligné.

Selon les estimations, les alertes pourraient toucher potentiellement plusieurs centaines de milliers à un million d'entreprises.

"Nous avons besoin que les patrons de petites entreprises et de PME prennent conscience du risque cyber", a indiqué Cédric O, le secrétaire d'État au numérique. "On ne compte plus les petites entreprises qui ont été victimes de rançongiciels, de vol de leurs secrets de fabrication."
P.D. avec AFP