BFM Business

Les cyberattaques ne sont plus l'œuvre d'un simple hacker, "c'est du travail organisé"

Invité sur notre antenne ce mardi, le président de Microsoft France, Carlo Purassanta, est revenu sur la vaste cyberattaque qui a touché Microsoft Exchange. Ces attaques régulières sont désormais l'œuvre de "professionnels".

En mars, Microsoft a annoncé la découverte d'une cyberattaque touchant son logiciel de messagerie professionnelle Exchange. Les données de dizaines de milliers d'entreprises du monde entier ont été compromises par l'attaque d'un groupe de pirates "hautement qualifié et sophistiqué", venu de Chine.

Désormais, les cyberattaques ne sont plus l'oeuvre "d'un hacker qui essaye de se faire de l'argent", analyse Carlo Purassanta, président de Microsoft France, invité du Grand Journal de l'Eco ce mardi.

"Du travail organisé"

"C'est du travail organisé. On a affaire à des professionnels qui utilisent les cyberattaques parfois pour l'argent, souvent pour les données, dans le but de faire de l'espionnage industriel, politique ou autre", ajoute Carlo Purassanta.

"Mais il y a des réponses à ces attaques. On peut les appliquer et se défendre en travaillant ensemble", certifie le président de Microsoft France.

Le nombre de cyberattaques augmente chaque année et le Covid n'a fait que renforcer la tendance. Le télétravail généralisé a accentué les menaces. Selon une étude de Proofpoint publiée en décembre, 91% des organisations françaises ont subi au moins une cyberattaque majeure au cours des 12 derniers mois, et une majorité d'entre elles (65%) ont signalé des incidents multiples.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech