BFM Business

Tesla mise sur l'élégance pour ses nouveaux panneaux solaires

Les nouveaux panneaux photovoltaïques développés par Tesla

Les nouveaux panneaux photovoltaïques développés par Tesla - Tesla

L'entreprise californienne vient de dévoiler de nouveaux panneaux photovoltaïques au visuel plus discret et à l'installation simplifiée.

Tesla réaffirme ses ambitions dans le solaire. Alors que le développement et la fabrication de son toit solaire suit son cours, la firme de Palo Alto (Californie) vient de présenter une nouvelle génération de panneaux photovoltaïques. De prime abord, ces panneaux solaires sont semblables à tous ceux déjà commercialisés par les professionnels de ce secteur. Mais, selon Tesla, ils apportent de nombreuses améliorations.

Visuellement, ces nouveaux panneaux photovoltaïques, conçus en partenariat avec Panasonic, se différencient de ceux qui équipent déjà des millions d'habitations à travers le monde par leur design extrêmement travaillé et leur finesse. Mieux, l'entreprise d'Elon Musk affirme que la pose de ces nouveaux panneaux a été extrêmement simplifiée.

-
- © -

Les commandes du toit solaire ouvertes 

Selon le site spécialisé Electrek, il n'est ainsi plus nécessaire de déposer une partie de la toiture existante pour installer ces panneaux photovoltaïques. Grâce aux nouveaux systèmes de montage développés par la start-up Zep Solar (absorbée par SolarCity, puis par Tesla), ces panneaux solaires peuvent désormais être directement installés sur les ardoises composant les toitures aux États-Unis.

Electrek précise que cette nouvelle génération de panneaux photovoltaïques sera fabriquée dès cet été au sein de la célèbre Gigafactory de l'entreprise. Par ailleurs, depuis le début du mois d’avril, les propriétaires et promoteurs immobiliers séduits par les tuiles solaires développées par l'entreprise peuvent commander en ligne ces éléments. À noter qu'aucune date de livraison n'a encore été fixée et que vraisemblablement, seuls les clients américains pourront, dans un premier temps, être livrés.

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV