BFM Business

Cette île paradisiaque est autonome en énergie et elle le doit à Elon Musk

L'île Ta'u située dans les Samoa américaines a délaissé le fioul et privilégie désormais l'énergie solaire pour produire son électricité.

L'île Ta'u située dans les Samoa américaines a délaissé le fioul et privilégie désormais l'énergie solaire pour produire son électricité. - SolarCity

Aidée par deux sociétés appartenant à l'entrepreneur américain, l’île de Ta’u vient de renoncer au fioul pour produire son électricité. Elle privilégie désormais l'énergie solaire. Une ressource 100% naturelle et abondante.

Elon Musk, nouveau leader de la transition énergétique? Le charismatique patron-fondateur du constructeur de voitures électriques Tesla, par ailleurs président-fondateur du producteur d'énergie solaire SolarCity, vient de dévoiler le premier projet réalisé en commun par ces deux sociétés qu'il souhaitait depuis longtemps rapprocher.

Le temps d'un chantier, les équipes de SolarCity et de Tesla ont œuvré ensemble, à plus de 6.000 kilomètres des côtes américaines, sur les terres de l'île de Ta'u afin de permettre à cet îlot de 600 habitants, situé dans l'archipel des Samoa Américaines, de délaisser le fioul pour devenir autonome en énergie en développant le solaire. Un projet soutenu et financé par les autorités locales et l'agence américaine de protection de l'environnement. 

-
- © -

Plus de 5.000 panneaux solaires déployés 

Avant l'intervention des équipes d'Elon Musk, l'île de Ta'u produisait sa propre électricité au moyen d'une centrale thermique. Cette installation, peu écologique, engloutissait chaque année plus de 400.000 litres de fioul. À condition toutefois que ce combustible, livré par bateau, parvienne jusqu'à ce territoire. Cité dans un communiqué, Keith Ahsoon se souvient qu'au moins une fois, la société chargée de l'approvisionnement "n'a pas été en mesure d'envoyer un seul bateau pendant deux mois". Cet insulaire raconte que les habitants ont alors été invités pendant cette période à limiter leur consommation d'énergie et à s'éclairer avec des bougies. 

Avec les travaux menés par SolarCity et Tesla, cette anecdote devrait désormais appartenir au passé. L''île vient de mettre en service une importante ferme solaire composée de 5.328 panneaux photovoltaïques. Déployés par SolarCity ces panneaux solaires ont été couplés à une soixantaine de "powerpacks" Tesla. D'importantes batteries qui permettent de stocker le surplus d'énergie produite par l'installation pour continuer à fournir les habitants en électricité à la nuit tombée. D'après les concepteurs du projet, sept heures d'ensoleillement suffisent à recharger complètement une batterie. Mieux, ce système offre à l'île de Ta'u la possibilité de vivre jusqu'à trois jours en totale autonomie. 

Au-delà de son aspect écologique, ce projet constitue une belle vitrine pour Elon Musk. L'Américain dispose désormais d'un exemple concret de coopération entre Tesla et SolarCity à opposer aux arguments de ceux qui ne voient toujours pas l'intérêt d'une fusion des deux entreprises. 

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV