BFM Business

Pétrole: le baril va-t-il passer durablement sous les 100 dollars?

La production de pétrole devrait augmenter en 2014, tirant le prix du baril vers le bas

La production de pétrole devrait augmenter en 2014, tirant le prix du baril vers le bas - -

Les prix du pétrole sont toujours proches des 100 dollars. Un niveau que l'OPEP aimerait conserver en 2014. Mais ce n'est pas certain: l'offre devrait encore monter en puissance cette année, tirant les prix vers le bas.

100 dollars le baril : c'est le niveau idéal, répète régulièrement l'Arabie saoudite, premier producteur mondial de brut. Sauf que plusieurs facteurs devraient pousser les prix à la baisse en 2014.

D'un côté, une demande qui ne devrait progresser que très modestement compte-tenu de la conjoncture mondiale :1 million de barils jours supplémentaires, soit au total 92 millions consommés chaque jour dans le monde.

Mais il y a surtout le fait qu'en parallèlle, l'offre de pétrole devrait, elle, progresser bien plus vite. Et ce à cause du retour de plusieurs pays sur le marché mondial.

Trop de pétrole?

Le retour de l'Iran notamment qui, fort de ses avancées diplomatiques, ambitionne de ramener au plus vite sa production à 4 millions de barils-jours, ce qu'elle produisait avant l'établissement de sanctions économiques internationales.

En Irak et en Libye, où la production est encore très perturbée, on entend clairement recommencer aussi à monter en puissance.

Et il y a les Etats-Unis, toujours portés par la révolution des gaz et pétrole de schiste qui vont produire encore plus cette année.

Tout cela fait que le monde, expliquent plusieurs experts, pourrait être confronté à une surabondance de l'offre !

Guillaume Paul