BFM Business

Energie: quels sont les pays les plus compétitifs?

Le Costa Rica est l'un des pays les plus verts au monde, et compte 26 parcs nationaux.

Le Costa Rica est l'un des pays les plus verts au monde, et compte 26 parcs nationaux. - -

Environnement, accès à l'électricité, consommation, mix énergétique: les pays du nord de l'Europe restent leaders en matière d'énergie. La France n'arrive que douzième pour sa compétitivité.

La France est moins compétitive que la Colombie, dans l’énergie tout du moins. L’Hexagone arrive, en effet, 12ème du classement KMPG pour l’institut Choiseul sur la compétitivité énergétique sur 146 pays. Ce classement mesure l’efficacité des politiques publiques dans le secteur de l’énergie.

Sans surprise, les pays nordiques arrivent en tête du classement. La Norvège est première, la Suède deuxième et le Danemark troisième. Les Etats-Unis arrivent quatrième, ex-aequo avec le Canada et l’Islande.

L'Amérique Latine en tête pour l'environnement

Aucun pays africain n’est présent dans le top 20. Ils sont pénalisés par une forte dépendance énergétique et un mauvais accès à l’électricité. En Asie, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et la Corée du Sud sont parmi les plus compétitifs.

La Chine, elle, reste stable vers la cinquantième place. Mauvais élève, l’Inde arrive 100ème sur 146. Le pays souffre d’importantes coupures, de mauvaises infrastructures et d’un faible taux d’accès à l’électricité.

Côté environnement, les pays d’Amérique Latine ont la plus faible empreinte. Le Salvador, le Guatemala et le Costa Rica, véritables paradis verts, sont en tête du classement. Le premier pays européen est le Danemark, qui n’arrive que neuvième. La France, elle, est 66ème en termes d’écologie, loin derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Methodologie

L’étude se base sur une quinzaine d’indicateurs, parmi lesquelles la dépendance à l’égard du pétrole, les émissions de CO2 par habitant, le taux d’accès à l’électricité, le nombre de coupures électriques mais aussi la part du nucléaire et l’exploitation d’hydrocarbures de schiste. Les notes vont de 0, pour les pays les moins performants, à 100, pour les pays les plus compétitifs.

A.D.