BFM Business

Pas de pénurie d'électricité à craindre, assure Royal

Ségolène Royal assure qu'il n'y aura pas de black out cet hiver.

Ségolène Royal assure qu'il n'y aura pas de black out cet hiver. - Alain Jocard- AFP

Malgré l'arrêt d'un tiers du parc nucléaire, la ministre de l'Énergie écarte tout risque de pénurie d'électricité cet hiver. Néanmoins, elle annonce le lancement d'une campagne pour favoriser les économies d'énergie.

"Il n'y a pas de risque de pénurie" a affirmé ce vendredi sur Europe 1, la ministre de l'Énergie, Ségolène Royal. "En tant que ministre chargée de l'énergie, j'ai la responsabilité de la continuité de la fourniture d'électricité, donc c'est mon rôle de mettre les fournisseurs d'électricité devant leurs responsabilités", a-t-elle expliqué.

Actuellement, 19 des 58 réacteurs nucléaires français sont à l'arrêt, soit pour des raisons de maintenance technique, soit parce que des contrôles techniques sont en cours. EDF a annoncé en milieu de semaine que le redémarrage de 5 de ses réacteurs serait reporté à fin décembre. Le groupe a ainsi revu son objectif de production nucléaire pour l'année 2016 de 380-390 térawattheures à 378-385 térawattheures. Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, a néanmoins assuré qu'un maximum de réacteurs serait en fonctionnement lorsque la demande en électricité serait la plus forte, à savoir entre le début du mois de décembre et la fin du mois de février.

Inciter les Français à faire des économies d'énergie

Mais si tous les Français seront assurés d'avoir de l'électricité pour pouvoir se chauffer cet hiver, ce n'est pas pour autant qu'ils doivent gâcher cette précieuse énergie. Ségolène Royal a ainsi annoncé le lancement d'une campagne destinée à inciter les consommateurs à faire des économies d'énergie. 

"Savez-vous par exemple que si tous les Français éteignent, dans tous les bureaux et dans tous les domiciles, les appareils en veille, c'est l'équivalent d'un réacteur nucléaire?" a-t-elle donné en exemple.

C.C.