BFM Business

Montebourg veut convaincre la Libye de reprendre Petroplus

Le temps presse en ce qui concerne la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne.

Le temps presse en ce qui concerne la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. - -

Le ministre du Redressement productif effectue une visite en Libye, ce lundi 12 novembre, en compagnie de Laurent Fabius. Avec comme objectif à peine voilé, la reprise de la raffinerie Petroplus par le fonds souverain libyen.

Le ministre du Redressement productif est en Libye, ce lundi, en compagnie de Laurent Fabius, le ministre des Affaires Etrangères. Avec en toile de fond, bien sûr, le cas des raffineries françaises, et en particulier Petroplus, à Petit-Couronne. En effet, le chrono tourne puisque le tribunal de commerce de Rouen doit dire mardi s'il prolonge ou pas la période de dépôt des offres pour la reprise de la raffinerie, en redressement judiciaire. Le fonds souverain de l'Etat libyen s'est récemment montré intéressé pour éventuellement y investir.

Vers un partenariat durable avec la Libye?

Plusieurs candidats se sont fait connaître mais dans le Journal du Dimanche, Arnaud Montebourg laisse paraître un penchant pour une solution libyenne. Et il s'explique: outre les considérations historiques et la nécessité de construire des ponts avec le continent africain, il dresse ce constat : les majors du pétrole se désengagent du sol européen, mais les pays producteurs ont intérêt à faire raffiner leur or noir en Europe. "Nous avons intérêt, dit le ministre, à le faire ensemble pour maitriser toute la chaîne pétrolière".

Il affirme même que le Fonds stratégique d'investissement français pourrait investir comme partenaire minoritaire, aux côtés du fonds libyen, dans des projets rentables. Un engagement sur le sol français, précise Arnaud Montebourg, qui pourrait trouver sa réciprocité sur le sol libyen.

Pauline Tattevin et BFMbusiness.com