BFM Business

Moins d'électricité et moins de nucléaire pour la Corée du Sud

La Corée du Sud veut limiter la hausse de la consommation d'électricité d'ici 2035.

La Corée du Sud veut limiter la hausse de la consommation d'électricité d'ici 2035. - -

Le gouvernement sud-coréen a présenté son plan énergétique, ce mardi 10 décembre. Il prévoit de réduire la consommation d’électricité et la part du nucléaire dans le pays.

La Corée du Sud s’éloigne du nucléaire. Le pays va limiter sa production nucléaire à 29% d’ici 2035, a annoncé le gouvernement ce mardi 10 décembre. Actuellement, les 23 réacteurs nucléaires sud-coréens fournissent 26,3% de l’électricité, une part qui était amenée à dépasser les 40%.

Cinq réacteurs sont en construction dans le pays, et six supplémentaires ont reçu l’accord des autorités pour démarrer les travaux. Jusqu’à présent, le gouvernement s’était exprimé en faveur de 16 nouveaux réacteurs d’ici 2030.

Mais le secteur du nucléaire en Corée du Sud est agité par un important scandale depuis six mois. Des sous-traitants sont accusés d’avoir fourni des milliers de pièces non conformes à plusieurs centrales, avec de faux certificats. Une vaste enquête est en cours depuis juin.

Limiter la consommation d'électricité

Le ministère sud-coréen de l’Industrie et de l’Energie souhaite limiter globalement la consommation d’électricité. Dans son rapport rendu ce mardi et repris par l’agence de presse Yonhap, il prévoit de "réduire la consommation en électricité du pays de 13,3% par rapport au niveau moyen de 2035".

Selon les estimations officielles, la consommation électrique va presque doubler entre 2011 et 2035, de 39,1 millions de tonnes équivalent pétrole à 70,2 millions. Pour limiter cette hausse, la Corée du Sud pourrait décider une augmentation des prix de l’électricité.

"Le gouvernement tentera de minimiser cette croissance en améliorant le système de prix et en rationalisant les prix de l’électricité", explique le rapport. Des réductions de la consommation dans le secteur des transports sont aussi prévues.

Audrey Dufour avec agences