BFM Business

Les tarifs réglementés du gaz vont bondir de 8,7% au 1er septembre

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d’Engie ont augmenté de 15,8 %

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d’Engie ont augmenté de 15,8 % - INA FASSBENDER / AFP

Au 1er septembre 2021, les tarifs du gaz augmentent de 8,7%. La hausse attendra 9% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Les tarifs réglementés d’Engie augmenteront à partir du 1er septembre de 8,7% HT, soit 7,9% TTC, par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er août, a annoncé vendredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Cette hausse est de 2,7% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9,0% pour les foyers qui se chauffent au gaz, précise la CRE dans un communiqué.

"Cette évolution résulte de l’application de la formule tarifaire définie dans l’arrêté du 28 juin 2021 relatif aux tarifs réglementés de gaz naturel fourni par Engie", explique dans un communiqué la CRE.

Qualfiant l'ampleur de cette hausse "d'inédite", la CRE note qu'elle est observée dans tous les pays européens et asiatiques du fait de "la reprise économique mondiale observée depuis plusieurs mois et par la forte augmentation des prix du gaz sur le marché mondial due à un contexte exceptionnelé".

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz hors taxes d’Engie ont augmenté de 15,8 %. Cette progression monte à 16,7 % depuis le 1er janvier 2015. Les tarifs réglementés de vente de gaz disparaitront le 1er juillet 2023.

Au 30 juin 2021, environ 2,8 millions de consommateurs résidentiels sur un total de 10,7 millions (soit 26%), sont titulaires d’un contrat au tarif réglementé de vente de gaz naturel auprès d’Engie en France.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco