BFM Business

Le compteur "intelligent" de GrDF fait son entrée chez les Français

Comme son cousin pour l'électricité Linky, Gazpar peut transmettre automatiquement les relevés de consommation des clients deux fois par jour, via un module radio, sans l'intervention d'un agent.

Comme son cousin pour l'électricité Linky, Gazpar peut transmettre automatiquement les relevés de consommation des clients deux fois par jour, via un module radio, sans l'intervention d'un agent. - GrdF

La filiale distribution d'Engie installe ses 150.000 premiers compteurs sur 24 communes. D'ici 2022, 11 millions d'abonnés seront équipés de ces dispositifs qui transmettront chaque jour la consommation de gaz naturel.

Les bons vieux compteurs de gaz auront bientôt vécu et avec eux les facturations basées sur des estimations de consommation.

Une des conséquences de la promulgation de loi de transition énergétique est le feu vert donné au déploiement national de compteurs "intelligents", capables d'effectuer des relevés en temps réel de la consommation de gaz naturel ou d'électricité.

Dans le cas du gaz de ville, ces relevés seront transmis par ondes radio et par réseau mobile cellulaire, puis centralisés par GrDF.

Cette filiale du groupe Engie (ex-GDF), a commencé à installer les premiers compteurs communicants Gazpar dans la ville de Rueil-Malmaison, une des trois villes pilotes retenues en région de parisienne avec Puteaux et Nanterre.

Quatre régions désignées pour les premières installations

Les transmissions de données de consommation commenceront en décembre 2015. Ce sera le véritable début de la phase pilote, qui concernera 150.000 abonnés des Hauts-de-Seine, de la région Lyonnaise, du Havre et du pays de Saint-Brieuc, en Bretagne.

Développé par l’opérateur, le compteur Gazpar équipera, selon les prévisions, 11 millions d’abonnés au gaz de ville, d’ici 7 ans, jusqu'en 2022.

Comme son cousin pour l'électricité Linky, Gazpar peut transmettre automatiquement les relevés quotidiens de consommation des clients, via un module radio, sans l'intervention d'un agent.

L'intérêt pour l'opérateur d'énergie est double: facturer l'abonné sur son index de consommation réel et réaliser des économies en évitant le déplacement de ses agents pour effectuer les relevés des compteurs.

Le client aura un relevé quotidien accessible par le web

Pour le client, un relevé quotidien de sa consommation sera accessible sur internet, sur le site de l'exploitant d'énergie. Ce suivi plus précis de la consommation, consultable sur un espace personnel web, a pour objectif une meilleure gestion des dépenses d'énergie de l'abonné.

Grâce à ce suivi, Engie fait ainsi miroiter une économie à terme de 10 à 15 euros sur la facture annuelle de gaz de ville de chaque abonné. Une manière aussi de faire passer le surcoût induit par ce projet, dont l'impact sera de l'ordre de 0,3% sur la facture finale d'un client moyen, selon Engie.

Le déploiement de Garpaz représente en effet un investissement d'un milliard d'euros pour GrDF, dont le réseau de distribution de gaz naturel dessert plus de 96% du marché français.

Cette initiative de GrDF s’inscrit dans une perspective plus large, celle du développement d’un véritable réseau "intelligent" de distribution d'énergie.

Les millions de compteurs Gazpar déployés rendront possibles la télésurveillance pour la détection des anomalies dans la distribution, la téléobservation pour mieux gérer les flux de gaz et le télépilotage pour équilibrer l’offre et la demande, précise l’opérateur.

Frédéric Bergé