BFM Business

Hulot a du mal à faire émerger "la problématique du climat"

-

- - Stéphane de Sakutin - AFP

France 2 consacrait dimanche 21 juin, dans le cadre de son émission "13h15 le Dimanche", un reportage sur la thématique du climat. L’occasion pour Nicolas Hulot d’évoquer ses difficultés à mobiliser les acteurs concernés par cet enjeu pourtant majeur.

"Le climat, c’est la crise majeure !" Tel est le message délivré par l’envoyé spécial mandaté par l’Elysée pour préparer la 21e Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques - dite "COP21" -qui se tiendra début décembre à Paris. Nicolas Hulot exprime cependant sa difficulté à rassembler les forces internationales autour de cette préoccupation et concède que "dans un monde où les urgences et les crises s’accumulent, il est difficile de faire émerger la problématique du climat".

Celui qui a été chargé par François Hollande de sillonner la planète pour préparer ce sommet analyse ainsi la situation: "l’épanouissement de l’Europe est conditionné par celui de l’Afrique. Leur bonheur fera notre bonheur, mais leur malheur fera notre malheur". Et constate qu'à l'échelle internationale, "les urgences s’accumulent, et quand il y a une tension sur une ressource, il y a tensions dans les rapports".

Interrogé à son tour, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius entend néanmoins faire de la réunion des 190 pays concernés une réussite : "ce sera la plus importante action diplomatique engagée par la France". Bien qu’il se dise conscient de la difficulté de la tâche : "la quasi-totalité des conférences ont été des échecs".

A.M.