BFM Business

EDF va se désengager du nucléaire aux Etats-Unis

EDF va progressivement céder ses parts dans sa coentreprise avec l'Américain Exelon.

EDF va progressivement céder ses parts dans sa coentreprise avec l'Américain Exelon. - -

Dans la foulée de la publication de résultats semestriels en hausse, mardi 30 juillet, le groupe français a annoncé un accord avec son partenaire américain Exelon pour un désengagement progressif au sein de leur coentreprise.

Coup double pour EDF. Le groupe français a présenté, mardi 30 juillet, des résultats semestriels supérieurs aux attentes, qui lui ont permis de relever son objectif de rentabilité opérationnelle pour 2013.

Dans un communiqué, le groupe a ainsi précisé avoir dégagé un bénéfice net en hausse de 3,5% à 2,9 milliards d'euros, pour un chiffre d'affaires 39,75 milliards, en progression de 10,7%.

Le bénéfice net courant, qui exclut les éléments exceptionnels, est quant à lui ressorti en hausse de 3,8%, à 3,1 milliards.

Un dividende de 400 millions de dollars

Dans le même temps, EDF a annoncé un accord avec Exelon, le numéro un du nucléaire aux Etats-Unis.

Ce qui devrait lui permettre de se désengager de sa coentreprise avec ce dernier, CENG, en déléguant tout d'abord la gestion des réacteurs nucléaires qu'elle exploite. L’objectif étant, à terme, de céder ses parts dans la société à Exelon, entre 2016 et 2022.

En outre, EDF recevra un dividende exceptionnel de 400 millions de dollars (300 millions d’euros) de la part de CENG.

Jusqu’alors, le groupe français détenait 49,99% de CENG, les 50,01% restants appartenant à Exelon.

Pas de changement dans les autres secteurs

Le désengagement d’EDF dans le nucléaire américain se confirme donc, avec ce retrait progressif dans CENG.

Pour autant, les autres activités de la firme tricolore, dans les énergies renouvelables ou l’optimisation de centrales pour compte de tiers, ne font pas l’objet d’un quelconque changement.

Peu après cette annonce, le titre EDF a bondi en Bourse. A 9h45, ce dernier gagnait près de 6%.

Y. D.