BFM Business

À Pontarlier, les ordures ménagères servent à déneiger la route

BFM Business

Le système a été implanté par Eurovia sur un parking de la ville. Des tuyaux installés sous la chaussée diffusent la chaleur issue du réseau de chauffage municipal. Ainsi réchauffé, le bitume n'a plus besoin d'aucune opération pour être déneigé ou dégivré.

Perchée à 837 mètres d'altitude, Pontarlier, dans le Doubs, est la deuxième plus haute ville de France. Les hivers y sont rigoureux: les chaussées sont donc fréquemment verglacées et enneigées. La ville teste un dispositif développé par Eurovia, filiale de Vinci, pour alléger la tâche des services de voirie: une chaussée qui se réchauffe toute seule. C'est un parking situé près d'un lycée qui a été choisi pour cette phase de test.

"On récupère l'énergie qui vient du réseau de chaleur de Pontarlier, qui est ensuite transmise à la chaussée. La chaussée réchauffe automatiquement le sol et ainsi va dégivrer et déneiger ce parking", explique Eric Vermot, le président de Vermot TP (groupe Eurovia) sur BFMTV.

Le système repose sur un réseau de tuyaux implanté sous le bitume, qui sert à diffuser la chaleur issue du chauffage urbain. Ce dernier est alimenté par la combustion des déchets ménagers.

"On a fait un calcul entre ce que vont nous coûter les calories utilisées par le réseau de chaleur et ce que l'on va économiser en rotation de chasse-neige ou en salage et sablage du parking. On espère bien entendu d'ici un ou deux ans avoir un retour sur investissement", explique Patrick Genre, maire de Pontarlier.

Un système qui capte la chaleur en été

Le système de chaussée chauffante développé par Eurovia possède une autre particularité, qui n'a pas été déployée à Pontarlier. La chaussée peut être à énergie positive, en captant le rayonnement solaire lors des périodes de chaleur. "On va disposer un échangeur de chaleur dans la partie superficielle de la chaussée qui va être à même de capter l'énergie solaire thermique", détaille Ivan Drouadane de la société Eurovia. Cette énergie peut être stockée dans des réservoirs thermiques, en vue de réchauffer la chaussée lors des mois d'hiver. Elle peut aussi être distribuée dans des habitations, des bureaux, des surfaces commerciales, une piscine ou tout autre équipement public en vue de les chauffer. 

En abaissant la température de la chaussée, le système évite également la formation d'îlots de chaleur en période de canicule.

C.C.