BFM Business

DentalMonitoring lève 150 millions de dollars et devient une licorne

La startup propose des solutions de soins connectés aux professionnels de santé et à leurs patients.

Nouvelle levée de fonds pour la French tech française. DentalMonitoring a annoncé jeudi avoir levé 150 millions de dollars, valorisant la société à plus d'un milliard de dollars, ce qui en fait une nouvelle licorne. Elle devient également la première licorne du marché dentaire.

La startup française fondée en 2014 propose des solutions de soins connectés aux professionnels de santé et à leurs patients à travers des consultations virtuelles ou le suivi à distance des traitements.

400 recrutements prévus

Elle a mené ce tour de table auprès de Mérieux Equity Partners avec un investissement de 90 millions de dollars complété par 60 millions de dollars de Vitruvian Partners, "qui renouvelle sa confiance auprès de DentalMonitoring", peut-on lire dans un communiqué.

"Quelle fierté ! Quelle fierté de voir notre entreprise devenir une licorne! Quelle fierté de constater que nos équipes françaises ont su développer des solutions universelles, qui répondent aux besoins des praticiens dans le monde entier et qui leur permettent de proposer des soins d'excellence à leurs patients ! Quelle fierté d'être accompagné par deux fonds d'envergure internationale qui ont vu notre potentiel immense pour les années à venir" déclare Philippe Salah, co-fondateur et PDG de DentalMonitoring.

Ce financement pemettra de renforcer ses équipes et de poursuivre son expansion à l'international, notamment avec un plan de recrutement de 400 personnes supplémentaires. Le volet technologique sera également renforcé.

"L’IA (intelligence artificiel) révolutionne le secteur de la santé et maintenant celui du dentaire", ont commenté Caroline Folleas et Elias Belkadi de Mérieux Equity Partners dans le communiqué.

Fin septembre, 1,2 milliard de dollats avaient été levés en deux jours par Sorare (680 millions de dollars) et Mirakl (555 millions).

"Il faut se rendre comptequ'en quelques jours, il y a autant d'argent qui est levé que sur l'ensemble de 2016 ou 2015. Cela montre à quel point cet écosystème s'est développé, ce qui est très intéressant aussi, ce sont les gents qui investissent: des investisseurs internationaux les plus qualifiés du monde. Et c'est une marque de confiance pour l'économie française", commentait alors sur notre antenne Cédric O, secrétaire d'Etat au Numérique.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business