BFM Business

Vente aux enchères: Christie’s bat des records

La vente de joaillerie de Genève, et celle d'art contemporain à New York, ont permis à Christie's de battre des records.

La vente de joaillerie de Genève, et celle d'art contemporain à New York, ont permis à Christie's de battre des records. - -

Mercredi 15 mai s’est conclu sur des ventes historiques pour la maison Christie’s. A New York, une vente d’art contemporain a battu un record mondial, tandis qu’à Genève, un diamant de 101 carats a dépassé les 20 millions.

Diamant et tableaux contemporains permettent à Christie’s d’afficher des résultats de vente impressionnants. Ainsi, les enchères d’art contemporain, qui se sont tenues mercredi 15 mai à New York, ont rapporté quelques 385 millions d’euros.

Un record historique dans le domaine, dont se félicite Brett Gorvy, responsable chez Christie’s de l’art contemporain. "Ce résultat reflète une nouvelle ère dans le marché de l'art, où les collectionneurs et les nouveaux enchérisseurs rivalisent dans le cadre d'un marché mondial", explique-t-il.

Un diamant pour 20 millions d'euros

Parmi les œuvres exposées, un tableau du peintre américain Jackson Pollock a été acquis pour plus de 45 millions d’euros. Le tableau, "Number 19, 1948" est symbolique de la technique "dripping" de l’artiste, qui consiste à faire s’écouler la peinture sur la toile depuis un récipient percé. L’autre grande vente fut une œuvre de Jean-Michel Basquiat, "Dustheads", pour 38 millions d’euros.

A Genève, la traditionnelle vente de joaillerie de Christie’s a également battu un record. Un diamant 101,73 carats a été acquis par le joailler Harry Winston, propriété du groupe Swatch, pour plus de 20 millions d’euros. Baptisé "Winston Legacy", il détrône ainsi l’"Archiduc Joseph", un diamant de 76,02 carats, vendu pour 17 millions d’euros en 2012.

Audrey Dufour