BFM Business

Streaming : YouTube Music en passe de réussir son pari

De plus en plus de personnes paient pour des abonnements musicaux (image d'illustration)

De plus en plus de personnes paient pour des abonnements musicaux (image d'illustration) - Jonathan Nackstrand - AFP

Le service lancé par Google se hisse désormais au sixième rang mondial et affiche surtout le taux de croissance le plus important du secteur face à Spotify ou Apple Music.

Si le marché du streaming musical par abonnement explose, il profite avant tout à deux acteurs que sont Spotify et Apple Music. Le premier revendique ainsi plus de 100 millions d’abonnés payants tandis que le second se hisse à 60 millions de clients.

Mais un troisième larron commence à faire parler de lui. Ce n’est pas un inconnu puisqu’il s’agit de YouTube Music lancé il y a quelques années par Google. En s’appuyant sur la colossale base d’utilisateurs de YouTube et dotés de services innovants, le géant est en passe de réussir son pari de devenir rapidement un acteur incontournable du secteur.

Selon le spécialiste des applications mobiles App Annie, YouTube Music a progressé sur un an de 170 % au classement par MAU (utilisateurs mensuels actifs) des applications de streaming musical, se classant désormais au 6ème rang au niveau global, dépassant ainsi les taux de croissance de ses principaux concurrents (autour de 30%).

Numéro 4 en France

YouTube Music est ainsi passé de la 13e à la 6e place au cours des 12 derniers mois au classement par utilisateurs actifs mensuels au niveau mondial (derrière Amazon Music, Pandora, Soundcloud, Apple Music et Spotify) et à la 4ème place du classement français (derrière Deezer, Spotify et Apple Music).

-
- © -

De quoi s’offrir une belle part du gâteau, notamment aux Etats-Unis, premier marché du streaming musical sur abonnement avec un chiffre d’affaires évalué à 9,8 milliards de dollars. Le marché devrait franchir la barre symbolique des 10 milliards de dollars en 2020.

En France, le streaming payant a progressé l’an passé de 26% et compte 5,5 millions de clients.

« Ce nouvel usage de consommation, le streaming, et surtout le streaming payant, permet enfin, depuis trois ans, de compenser la baisse du marché physique, qui est constante mais pas affolante », commente Olivier Nusse, président du Snep et PDG d'Universal Music France (groupe Vivendi).

Olivier CHICHEPORTICHE