BFM Business

Redressement fiscal confirmé pour Johnny et Laeticia Hallyday

Johnny et Laeticia Hallyday contestaient un redressement fiscal qui concernait la gestion d'une boîte de nuit au Cap d'Agde.

Johnny et Laeticia Hallyday contestaient un redressement fiscal qui concernait la gestion d'une boîte de nuit au Cap d'Agde. - Imeh Akpanudosen - AFP

Le Conseil d'Etat a confirmé, ce 5 novembre, le redressement fiscal du couple, pour des revenus perçus alors que Laeticia était associée d'une boîte de nuit du Cap d'Agde.

Le couple Hallyday va devoir passer à la caisse. Le Conseil d'Etat a confirmé mercredi un redressement fiscal contre Johnny et son épouse, concernant des revenus tirés de la discothèque l'Amnesia du Cap d'Agde, et dont la justice a estimé qu'ils avaient été minorés.

Les sommes concernées avaient été perçues en 2002 et 2003. Laeticia Hallyday était alors associée à 50% avec son frère Grégory Boudou, dans une société civile immobilière, la SCI Agathe, propriétaire des murs de la discothèque.

A l'automne 2004, le fisc a conduit un contrôle fiscal dans cette société. Il s'est notamment penché sur les loyers versés à la SCI Agathe par la société qui exploite la boîte de nuit. Finalement, il avait notifié un redressement fiscal de 24.848 euros à Laeticia Hallyday, comme l'avait repéré BFM Business. 

Une longue histoire entre le fisc et l'Amnesia

"Monsieur et Madame Jean-Philippe Smet" avaient contesté ce redressement devant la plus haute juridiction administrative du pays, après avoir perdu en première instance et en appel devant les juridictions administratives de Versailles en 2009 et 2011.

L'Amnesia du Cap d'Agde a déjà valu des déboires fiscaux à la famille Boudou. André, le père de Laeticia -et gérant de la boîte de nuit- a été condamné à deux reprises pour fraudes concernant cette dernière. L'administration fiscale avait également notifié un redressement à la SCI Agathe elle-même, car elle ne payait pas sa TVA depuis 1998.

Johnny n'est plus fiscalement domicilié en France depuis 2007, quand son installation en Suisse avait provoqué de vifs remous en pleine campagne présidentielle. Depuis 2013, le couple Hallyday est résident fiscal aux Etats-Unis.

Y.D.