BFM Business

Radio France prévoit 20 millions de pertes en 2016

Malgré les sourires de façade, les relations restent glaciales avec la tutelle

Malgré les sourires de façade, les relations restent glaciales avec la tutelle - Bertrand Guay AFP

Selon un document de Bercy, les radios publiques ne devraient que très légèrement réduire leur déficit l'an prochain.

Radio France réduit son déficit, mais lentement. Après les -25 millions de pertes opérationnelles inscrites au budget 2015, ce sont encore -19,6 millions de pertes opérationnelles qui sont prévues en 2016, selon un document de Bercy.

Pour justifier ce déficit, les radios publiques avancent plusieurs explications. D'abord, le chantier de la maison ronde n'étant pas fini, il va falloir continuer à louer des locaux extérieurs. Ensuite, Radio France va emprunter, et donc devoir payer des intérêts sur cet emprunt. Enfin, la masse salariale augmente mécaniquement chaque année avec l'ancienneté, mais aussi avec "la conclusion attendue d’un nouvel accord collectif pour les personnels administratifs et techniques".

De petites économies

Toutefois, la direction assure faire en parallèle une série d'économies. D'abord, l'arrêt de la diffusion en ondes moyennes fin 2015, qui permettra d'économiser 13 millions d'euros par an. Ensuite, des économies seront aussi recherchées sur "les achats et la consommation".

Enfin, et non des moindres, les radios publiques veulent aussi développer leurs ressources propres, en utilisant notamment les espaces rénovés de la Maison de la radio, qui accueilleront concerts, librairie, restaurant...

Recettes publicitaires en hausse

Mais le service public table aussi sur une hausse de ses recettes publicitaires, de +1,5 million d'euros. Cela grâce à un assouplissement des contraintes en la matière: "l’évolution prévue sur la rédaction du cahier des missions et des charges permettra de sécuriser le champ de ses recettes publicitaires, et de revenir au niveau de recettes réalisé en 2014", indique le document. Une affirmation qui contredit la promesse que l'assouplissement des contraintes ne rapportera pas plus de chiffre d'affaires... A noter que Radio France a été condamné mercredi par la justice pour ne pas avoir respecté les contraintes actuellement en vigueur.

Enfin, le document parle clairement d'un "retour à l’équilibre à horizon 2018". Autrement dit, la tutelle a explicitement accepté de reporter la sortie du rouge de 2017 à 2018...

Interrogée, la direction indique que ces chiffres du document de Bercy correspondent au contrat d'objectifs et de moyens qui sera présenté en conseil d'administration la semaine prochaine. 

Le budget de Radio France (en millions d'euros)

Subvention de l'Etat au fonctionnement (hors investissement) 2014: 575,9 2015: 577,2 2016: 577,2

Publicité
2013: 40,4 2014: 42 2015: 40,5 2016: 42

Résultat opérationnel
2014: -8,2 2015: -25,4 2016: -19,6

Résultat net
2014: -2 2015: -21,3 2016: -16,6

NB: pour 2014: budget réalisé. Pour 2015: budget initial

Source: projet annuel de performance

Jamal Henni