BFM Business

PPR va introduire la Fnac en Bourse

La Fnac sera bientôt sur les marchés, selon le souhait du groupe PPR qui veut abandonner la distribution au profit du luxe.

La Fnac sera bientôt sur les marchés, selon le souhait du groupe PPR qui veut abandonner la distribution au profit du luxe. - -

Le groupe français s’apprête à mettre la Fnac sur le marché à partir du mois de juin. Une étape de plus dans le recentrage vers les secteurs luxe et habillement sportif pour PPR.

La Fnac sera bientôt cotée en Bourse. Son propriétaire, le groupe PPR a annoncé, mercredi 17 avril, une introduction dans les deux mois à venir.

Celle-ci se fera par scission et par vente, c’est-à-dire que les actionnaires de PPR recevront des actions Fnac au prorata de leur participation actuelle, pour un total de 95% du capital. La première cotation de la Fnac est prévue le 20 juin.

Deux jours plus tôt, le 18 juin, se sera tenue l’assemblée générale de PPR qui devrait entériner le nouveau nom de Kering pour le groupe français. Celui-ci signera ainsi son recentrage sur les secteurs luxe et habillement sportif. PPR possède, entre autres, les marques Gucci, Boucheron et Saint-Laurent, et la marque de sport Puma.

Eviter le même sort que Virgin

L’introduction en Bourse de la Fnac avait été décidée le 9 octobre. PPR avait d’abord cherché à vendre sa filiale. Mais le secteur de la distribution culturelle se porte plutôt mal, comme le prouve le dépôt de bilan de son concurrent Virgin Megastore.

En 2012, la Fnac a réalisé un chiffre d’affaires en baisse de 2,5%, à quatre milliards d’euros. Pour convaincre les actionnaires et les marchés, la direction de la Fnac met en avant son activité de e-commerce.

Les ventes en ligne représentent, en effet, 14% du chiffre d’affaires de la marque. Le site de la Fnac se place deuxième dans les sites de e-commerce culturel en France, derrière Amazon.

Audrey Dufour avec AFP