BFM Business

Mauvais été pour RTL

Les recettes publicitaires ont reculé plus fortement que chez les concurrents

Les recettes publicitaires ont reculé plus fortement que chez les concurrents - RTL

Au troisième trimestre, RTL, RTL 2 et Fun ont vu leur chiffre d'affaires reculer de -11%.

Cet été, les trois radios françaises du groupe RTL (RTL, RTL 2 et Fun) ont perdu de l'argent. Leur résultat opérationnel s'établit à -3 millions d'euros, à comparer à une perte d'un million d'euros au troisième trimestre 2013.

De son côté, le chiffre d'affaires a reculé de -11%, à 32 millions d'euros. Un recul un peu plus important que la chute globale du marché, estimée à environ -5%. 

Cela est largement dû aux circonstances. En effet, les recettes publicitaires sont traditionnellement faibles l'été, tandis que les coûts ne diminuent pas d'autant.

Toutefois, ces chiffres marquent une dégradation des résultats par rapport aux premiers mois de l'année. 

Explications avancées par le groupe luxembourgeois: "des audiences en baisse" et "le recul du marché".

Moins bien que le marché

En effet, le vaisseau amiral RTL n'en finit pas de voir son audience chuter. Son audience cumulée, qui atteignait 12% il y a quelques années, est passée l'été dernier sous la barre des 10%, pour tomber à 9,9%, soit un recul de -1,2 point en un an.

Mais, là encore, les audiences d'été ne sont pas très significatives. "Et l'audience cumulée atteignait 10,9% sur les six premiers mois de l'année", souligne-t-on rue Bayard. Surtout, l'important sondage portant sur septembre et octobre, que Médiamétrie publiera le 19 novembre, dira si les divers changements opérés à la rentrée ont porté leurs fruits.

Chez le grand rival NRJ, l'activité radio affiche une petite croissance (+0,5%) au troisième trimestre (en incluant l'événementiel).

Pour leur part, RMC et BFM Business, les deux radios de NextRadio TV (à qui appartient ce site web) ont enregistré un chiffre d'affaires stable cet été.

Jamal Henni