BFM Business

Les chaînes d'Orange pourraient perdre les séries d'HBO

Le contrat avec HBO permet aux chaînes d'Orange de diffuser "True Blood"

Le contrat avec HBO permet aux chaînes d'Orange de diffuser "True Blood" - -

Canal Plus est en discussions avec la filiale de Time Warner pour acquérir les droits en France de diffusion de ses séries, aujourd'hui détenus par OCS.

Surprise! Mardi 23 octobre, Le Figaro a révélé que Canal Plus est en discussions avec HBO pour acquérir les droits de diffusion en France des séries de l'Américain. Une information confirmée par la chaîne cryptée, qui indique "discuter avec tout le monde, y compris HBO, mais sans avoir absolument rien conclut à ce stade".

La nouvelle est surprenante, car il y a peine quelques jours, son président, Bertrand Meheut, déclarait devant le Conseil d'Etat qu'"il n'y a pas de négociations en cours avec HBO".

Surtout, c'est une très mauvaise nouvelle pour Orange, qui détient actuellement les droits de diffusion en TV payante des séries de HBO, ce qui lui permet de diffuser des séries à succès comme True Blood ou Boardwalk Empire. Ce contrat s'arrête mi-2013, et doit être renégocié d'ici janvier 2013.

Appauvrissement des chaînes

A cette heure, l'opérateur télécoms n'aurait toujours pas proposé de nouvelle offre à l'Américain. Et il part d'ores et déjà avec un gros handicap. Selon Le Figaro, Canal proposerait autour de 15 millions d'euros par an pour récupérer le contrat. Soit bien plus que ce qu'offrait Orange (une demi-douzaine de millions). Bref, la filiale de France Télécom va donc devoir surenchérir fortement, ou voir le contrat lui passer sous le nez...

D'ores et déjà, Canal a ravi le contrat de diffusion des films Warner, qu'Orange avait remporté en 2008, mais n'a pas renouvellé, l'opérateur n'ayant même pas déposé d'offre pour le garder...

Sans les films Warner et sans les séries HBO, les chaînes d'Orange perdraient beaucoup de leur intérêt: il ne resterait que les films MGM (qui n'en produit plus beaucoup), et quelques séries isolées comme Glee (Fox) ou Spartacus (Starz).

Toutefois, cet appauvrissement est logique: Canal Plus, qui a pris 33,3% du capital des chaînes d'Orange l'an dernier, a imposé une diminution du budget de programmes, qui doit passer de 100 millions d’euros en 2012, à 80 millions en 2013, puis 65 millions en 2014. Dès lors, Orange n'a plus vraiment les moyens de continuer à jouer dans la cour des grands...

Le titre de l'encadré ici

|||Hollywood et la loi française
L'audience au Conseil d'Etat du 9 octobre avait donné lieu à une passe d'armes concernant les délais de diffusion des films selon les différents supports -appelé "chronologie des médias" dans le jargon du secteur. L'accord inter-professionnel de 2009 sur le sujet, entériné par un arrêté ministériel, impose un délai de 3 ans pour diffuser des films en vidéo-à-demande illimitée par abonnement (SVoD). Mais, lors de l'audience, Maxime Saada, directeur général adjoint de Canal Plus, avait assuré: "il est totalement possible de proposer des films américains en SVoD à moins de trois ans". Une affirmation étrange, car tout service de SVoD proposé depuis la France se doit de respecter les lois françaises, et donc ce délai de 3 ans...

Aujourd'hui, la chaîne nuance sa position: "certes, une major hollywoodienne installée en France est obligée de respecter la chronologie des médias française. Mais elle n’y est pas tenue si le service est offert depuis l’étranger, comme iTunes depuis le Luxembourg. Toutefois, si une major s’aventurait à ne pas respecter cette chronologie, alors cela provoquerait le mécontentement des salles, et donc des risques de rétorsion..."

Jamal Henni