BFM Business

LCI ne sera plus une chaîne d'info en continu

Un plan social va être mené dans la chaîne d'information

Un plan social va être mené dans la chaîne d'information - Kenzo Tribouillard AFP

La Une va déposer un recours en Conseil d'Etat contre la décision du gendarme de l'audiovisuel refusant le passage de LCI sur la TNT gratuite

LCI ne sera plus une chaîne d'info en continu pour privilégier l'analyse et ne conservera que 54 personnes en CDI sur un total de 247 salariés actuellement, a annoncé son patron Eric Revel mardi en direct sur la chaîne.

"C'est un projet d'info. Mais aujourd'hui, l'offre éditoriale est pléthorique en matière de chaînes d'info en continu. Très clairement, LCI abandonnera le positionnement de nos grandes concurrentes, celui du +hard news+, pour essayer d'être sur un éditorial beaucoup plus en profondeur sur un ou deux thèmes et peut-être une émission emblématique", a-t-il déclaré.

Aucune offre sérieuse

Le patron de la chaîne a expliqué que celle-ci serait "présente sur quatre écrans: celui de la télévision, celui des smartphones, des tablettes et des ordinateurs". "C'est un projet différenciant en terme éditorial, qui nécessite encore le bouclage d'un financement".

Il a par ailleurs estimé qu'"aucune des offres" du Monde et du Figaro, qui avaient fait part de leur intérêt pour LCI, n'était "suffisamment sérieuse pour poursuivre les négociations", tout en n'excluant pas "des partenariats". "LCI n'est pas à vendre", a-t-il souligné.

Emmanuel Raoul, délégué SNJ-CGT de LCI, a indiqué à l'AFP que la direction a annoncé la suppression de 58 postes en CDI sur les 98 existants.

TF1 va aussi déposer un recours devant le Conseil d'Etat contre le refus du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) fin juillet de laisser passer LCI en gratuit, décision qui a poussé TF1 à revoir sa stratégie pour la chaîne, selon la même source.

AFP