BFM Business

La Fifa interdit la propriété de joueurs par des tiers à compter de mai 2015

Sepp Blatter, président de la Fifa, avait décidé en septembre d'interdire la pratique de la propriété des joueurs par des tiers.

Sepp Blatter, président de la Fifa, avait décidé en septembre d'interdire la pratique de la propriété des joueurs par des tiers. - Fadel Senna - AFP

L'instance dirigeante du football mondial a décidé de mettre un terme à la pratique qui consiste, pour des clubs et des investisseurs,  à partager en copropriété les droits sportifs des joueurs.

Le comité exécutif de la Fifa a décidé de mettre en application au 1er mai 2015 son interdiction de la propriété de joueurs par des tiers, a annoncé vendredi 19 décembre l'instance dirigeante du football mondial.

Cette pratique est encore essentiellement en vigueur en Amérique du Sud, mais elle est aussi présente en Espagne et au Portugal. Elle équivaut à un partage en copropriété des droits sportifs des joueurs entre des clubs et des investisseurs.

Maintien des contrats déjà signés jusqu'à leur terme

"L'interdiction entrera en vigueur au 1er mai 2015", indique le communiqué, précisant que "les accords déjà existants doivent être maintenus jusqu'à leur expiration contractuelle" et que "les nouveaux accords signés entre le 1er janvier et le 30 avril 2015" seront limités à une durée d'un an maximum.

La Fifa avait pris "la décision ferme" d'interdire cette pratique le 26 septembre dernier, son président Joseph Blatter jugeant alors que "cela ne (pouvait) pas être fait dans l'immédiat" mais qu'il y aurait "une période de transition pour faire appliquer cette interdiction".

Restait à définir son application, ce que le comité exécutif a donc fait ce vendredi par ailleurs marqué par sa décision de publier "sous une forme appropriée le rapport Garcia" sur l'attribution des Mondiaux-2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.

M. K. avec AFP