BFM Business

L'audiovisuel extérieur n'arrive pas à réduire ses effectifs

France 24 a recruté 217 personnes (+50%) depuis 2008

France 24 a recruté 217 personnes (+50%) depuis 2008 - -

Les recrutements à France 24 ont compensé les deux plans de départs menés à RFI.

Paradoxe. L'audiovisuel extérieur a mené deux plans de départs successifs en 2009 et 2011, supprimant au total 317 postes.

Pourtant l'effectif ne diminue pas. Une légère hausse a eu lieu en 2012 et 2013, et est aussi prévue pour 2014. De même, la masse salariale est aussi en croissance régulière.

Réduction de la précarité

Interrogé, le porte parole de l'audiovisuel extérieur- désormais baptisé France Médias Monde- explique ce mystère. Les plans de départs ont essentiellement eu lieu à RFI et sa filiale arabophone MCD. Après ces plans, l'effectif des deux radios est passé de 1.239 à 1.025 équivalents temps plein entre 2008 et 2012. "Des plans sans équivalent dans l'audiovisuel public", souligne le porte-parole.

Parallèlement, il a fallu recruter à France 24, notamment pour le canal en arabe. Les effectifs de la chaîne de télévision sont donc passés de 421 à 638 équivalents temps plein entre 2008 et 2012.

Les documents du ministère du Budget ajoutent deux autres explications. D'abord, "le maintien des moyens des grilles de programmes" a entraîné "une moindre économie réalisée sur le plan de départs". En outre, "la politique de réduction de la précarité initiée dès 2013 devrait se traduire en 2014 (tout comme en 2013) par le recrutement en CDI de personnels précédemment non permanents".

Jamal Henni