BFM Business

Friends et The Office vont-ils rester sur Netflix ?

Les acteurs de "Friends"

Les acteurs de "Friends" - Warner Bros. Television

Au moment où la concurrence s'intensifie sur le marché de la vidéo par abonnement, Netflix pourrait prochainement perdre certains de ses programmes les plus populaires. Selon le Wall Street Journal, Warner et NBCUniversal envisagent sérieusement de rapatrier leurs séries.

Netflix a beau investir des milliards de dollars chaque année dans la production, la plateforme dépend encore beaucoup des grands studios. Sur les 10 séries les plus regardées sur Netflix en 2018 aux Etats-Unis, seules 2 sont des productions maisons (Ozark et de Orange Is The New Black), selon des chiffres Nielsen, cités par le Wall Street Journal.

Au total, 72% de la consommation de programme sur le plateforme est le fruit de films qui ne sont pas des originaux Netflix. Et au sein de cette ensemble, 40% de la consommation est à mettre au crédit de contenus produits par NBCUniversal, Warner et Disney, trois studios qui s'apprêtent à lancer leur propre plateforme de vidéo. 

Dans le détail, The Office, diffusée jusqu'en 2013 sur NBC, est la série la plus consommée sur Netflix. Avec 201 épisodes disponibles, elle pèse a elle toute seul 3% du temps de visionnage sur la plateforme ! Or, selon le Wall Street Journal, Comcast, propriétaire de NBCUniversal, réfléchit aujourd'hui à se réserver cette série pour sa future offre de vidéo. Idem pour Friends, seconde série la plus visionnée, dont les droits pourraient être récupérés par Warner. Disney, pour sa part, a déjà commencé à retirer ses programmes. 

Un partage des droits ?

Néanmoins, le mouvement n'est pas sans conséquence pour les studios. Disney a déjà prévenu que la fin de la distribution de ses programmes sur Netflix allait lui faire perdre 150 millions de dollars par an. Et pour conserver les droits de Friends sur la seule année 2019, Netflix a accepté de payer environ 100 millions de dollars à Warner. Un montant équivalent a été versé à NBCUniversal pour la diffusion de "The Office", jusqu'en 2021.

Une manne qui pourrait pousser les studios à partager certaines de leurs séries avec Netflix.