BFM Business

Football: Lille, le club le plus rentable de France

Le club de Lille a inauguré son nouveau grand stade, qui lui a coûté près de 300 millions d'euros.

Le club de Lille a inauguré son nouveau grand stade, qui lui a coûté près de 300 millions d'euros. - -

Malgré la construction de son nouveau stade, le club lillois est le plus rentable du football français. Quelles sont les recettes de cette réussite économique ?

La Ligue 1 reprend ce vendredi 9 août. Le PSG et Monaco ont dépensé cet été des fortunes pour attirer des stars mondiales. Les deux clubs devraient truster les premières places du classement du championnat, mais seront sûrement très loin du compte en terme de rentabilité.

A ce petit jeu, c'est Lille qui a fini sur la première place du podium en 2012, avec un bénéfice proche de quatre millions d'euros, et ce malgré la construction de son nouveau grand stade. Lille est donc champion de France 2012....de la rentabilité.

La Ligue de Football Professionnel (LFP) l'affirme: l'année dernière, le LOSC est le club français qui a gagné le plus d'argent, avec 3,8 millions d’euros très exactement. Cette performance s'explique par la régularité de ses revenus.

20 millions d'euros par an pour les transferts

Depuis quatre ans, le LOSC réalise un chiffre d'affaires compris entre 50 et 70 millions d'euros. Et ces résultats n'incluent pas les ventes de joueurs, exercice dans lequel brille le patron du club, Michel Seydoux.

Chaque année, ce sont en effet près de 20 millions d'euros qui rentrent dans les caisses du club grâce aux transferts. L'année dernière, le LOSC a même fait exploser les compteurs en vendant sa pépite Eden Hazard à Chelsea, pour 40 millions d'euros. Dernier coup du club, la vente de Lucas Digne pour 15 millions d'euros au PSG.

Au LOSC pourtant, on ne s'enflamme pas. Le club doit réussir à rentabiliser son nouveau grand stade, qui a coûté près de 300 millions d'euros. Cinquième du dernier championnat, il devra aussi faire sans les revenus substantiels de la Ligue des Champions. Le LOSC va donc surveiller ses comptes de près. Michel Seydoux n'est ni l'émir du Qatar, ni un milliardaire russe.

|||sondage|||1052

Thomas Sasportas