BFM Business

Deezer s'exporte aux États-Unis

Le streaming a bondi de 58% aux États-Unis au premier semestre 2016.

Le streaming a bondi de 58% aux États-Unis au premier semestre 2016. - AFP - Lionel Bonaventure

Le marché américain est le plus important du monde pour la musique. Le service de streaming français fera face à la concurrence d’Apple Music, Tidal et Spotify.

Deezer débarque aux États-Unis. Le service d’écoute de musique en streaming créé par Jonathan Benassaya et Daniel Marhely en 2007 est commercialisé outre-Atlantique depuis ce mardi. Les États-Unis représentent le premier marché au monde pour la musique.

Le groupe avait déjà fait une incursion sur ce territoire-clé via des accords avec Sonos et Bose, fabricants de systèmes audio, et avec l'opérateur mobile Cricket Wireless. Cette fois, Deezer étend son offre pour toucher directement "tous les consommateurs aux États-Unis" en mettant à disposition son application sur les systèmes d'exploitation iOS, Google, Windows et le site Deezer.com. 

Une offre déjà pléthorique

Il fait face à un marché marqué par une offre pléthorique où s'affrontent notamment Spotify, Apple Music, Tidal et Rhapsody, mais aussi le site de vidéos YouTube.

Le service de streaming qui revendique plus de 6 millions d'abonnés payants et une présence dans 180 pays, via de nombreux accords avec des opérateurs de télécommunications, a dû renoncer à une entrée en Bourse en octobre. La société française avait fait l'acquisition en 2014 de Stitcher, un fournisseur américain de podcasts et de contenus radio.

Le streaming a bondi de 58% aux États-Unis au premier semestre 2016 à 114 milliards d'écoutes musicales, selon la société spécialisée BuzzAngle Music.

A.R. avec AFP