BFM Business

D'où viennent et que font les touristes à Paris?

-

- - zoetnet / Flickr

INFOGRAPHIE – Le touriste type à Paris est cadre et vient d’un pays anglophone. S’il est chinois, il dépensera jusqu’à 201 euros par jour passé dans les avenues parisiennes. Nous avons analysé les origines et habitudes des dizaines de millions de visiteurs annuels de la capitale et sa région.

Cet été encore, des hordes de touristes ont visité Paris et ses environs. Chaque année, la région parisienne accueille plus de 40 millions de visiteurs. Nous avons voulu en savoir plus sur ces habitants éphémères de la capitale. Qui sont-ils? D’où viennent-ils? Comment s’occupent-ils?

Une destination prisée par les touristes anglo-saxons

Malgré les attentats de 2016, Paris reste une importante destination internationale. L’année dernière, les étrangers représentaient 41% des séjours, selon les chiffres du Comité Région du Tourisme. Nos voisins britanniques arrivent en tête, avec deux millions de voyages en 2016. Hors d’Europe, les Américains sont les premiers fans de la capitale française, avec 1.9 millions de visites annuelles. La carte ci-dessous représenté les principales nationalités des touristes ayant séjourné en Ile-de-France.

Les Chinois rois du shopping

Le tourisme constitue une manne financière considérable pour la région: elle a enregistré 19,2 milliards d’euros de recette touristique en 2016. En moyenne, un touriste dépense 115 euros par jour dans la capitale, entre les frais d’hébergement, les repas au restaurant et les achats dans les boutiques.

Certaines nationalités rapportent très gros. La clientèle du Moyen-Orient est championne en matière de dépenses, avec un budget quotidien de 216 euros par personne. Les Chinois sont également très appréciés par les commerçants parisiens: ils consomment 201 euros par jour dans la capitale dont un tiers pour faire les boutiques. En tout, durant tout son périple francilien, chaque Chinois achète ainsi pour 362 euros de produits qu'il rapporte le plus souvent dans son pays.

Des quadragénaires aisés

Si les touristes internationaux dépensent tant à Paris, c’est qu’ils disposent d'un bon pouvoir d'achat. 35.5% sont cadres. Leur âge moyen ? 39 ans.

82.5% d’entre eux viennent à Paris pour visiter ses musées et monuments et près de la moitié pour faire du shopping. Leur parcours dans la capitale s’avère plutôt classique: 62.7% vont à la Tour Eiffel, 50.2% à Notre-Dame de Paris, 49% à l’Arc de Triomphe et 47.7% au musée du Louvre.

Globalement, ils sont plutôt satisfaits de leur voyage, puisque 39.9% pensent revenir d’ici un an. D'ailleurs ceux découvrent pour la première fois de leur vie les charmes de la capitale représentent un peu moins de la moitié des touristes étrangers.

Le touriste français, cette exception

La grande majorité des touristes de Paris viennent d’autres régions françaises (26 millions). Mais ils sont aussi ceux qui contribuent le moins à la croissance économique de la région capitale. Ils ne dépensent que 83 euros par jour en moyenne, car ils résident la plupart du temps chez des parents ou des amis.

Dans la capitale, les touristes français ne se prêtent pas aux mêmes activités que les étrangers. Près de 40% ne visitent aucun monument ni musée. Seulement 24% montent dans la Tour Eiffel. Ils séjournent en Ile-de-France principalement pour ses parcs d’attraction et ses évènements (expositions, concerts).

Emeline Gaube