BFM Business

Cinéma: les pays se battent pour attirer les tournages américains

Les pays européens proposent des subventions pour attirer les tournages hollywoodiens chez eux.

Les pays européens proposent des subventions pour attirer les tournages hollywoodiens chez eux. - -

Un tournage d’une grosse production américaine, c’est l’assurance de retombées économiques importantes et d’une bonne publicité pour le tourisme. Les pays ont donc mis au point un arsenal d’incitations financières pour attirer Hollywood chez eux.

C'est l'ouverture ce vendredi soir 30 août du 39ème festival de Deauville, le fameux festival du cinéma américain. Ce cinéma reste évidemment ultra dominant au niveau mondial, mais de plus en plus de pays tentent d'attirer des tournages américains en multipliant crédits d'impôt et subventions. Le phénomène commence à inquiéter Hollywood.

"Ces pays qui font tout pour attirer les productions américaines, voilà le titre inquiet d'un article tout juste publié par Variety, le magazine qui fait foi à Hollywood. Une trentaine de pays sont entrés dans la course au tournage, selon le journal.

20% de remboursé en France

La Grande Bretagne, par exemple, rembourse 20% des dépenses de production via un crédit d'impôt. Disney a été séduit et tournera dans le pays la prochaine saga Star Wars. L'Irlande décroche la palme de la fiscalité la plus avantageuse: 32% des dépenses remboursées, payé par anticipation, dès le premier jour du tournage.

Au Canada, les provinces vont jusqu'à se battre entre elles pour attirer les films. A coup de subventions, le Québec a récupéré le tournage du prochain X Men, prévu au départ dans la région de Vancouver.

La France, elle, tente aussi d'attirer Hollywood. Les productions étrangères se font rembourser 20% de leurs dépenses locales: un crédit d'impôt dont le plafond vient de passer de 4 à 10 millions d'euros.

Simon Tenenbaum