BFM Business

Cannes: Jacques Attali veut mettre à l'honneur les films positifs

Le documentaire "Demain" fait partie des 39 films sélectionnés

Le documentaire "Demain" fait partie des 39 films sélectionnés - Mars Distribution

"Pour la première fois, les films qui aident "les générations futures, soit en leur proposant des solutions, soit en leur faisant prendre conscience" seront récompensés lors d'une cérémonie organisée en parallèle du Festival de Cannes."

Mercredi 18 mai se tient à Cannes la première journée du cinéma positif. Une initiative de Jacques Attali et de sa fondation Positive Planet (ex-Planet Finance).

Pour l’ancien conseiller de François Mitterrand, "un film positif, c’est un film qui aide les générations futures, soit en leur proposant des solutions, soit en leur faisant prendre conscience". il cite comme exemple de films positifs Le dictateur, Kagemusha, Miracle à Milan, Les raisons de la colère, Blade Runner ou Le monde du silence.

Cette première journée se clôturera par une remise de prix. D’ores et déjà, 39 films (sortis en salles depuis moins d’un an) ont été sélectionnés pour concourir. Une sélection très éclectique. On y trouve des documentaires (Demain, Human, Les saisons) et des fictions (Deephan, La loi du marché, The big short, The danish girl…). Mais aussi des films plus inattendus, comme Le petit Prince ou Le fils de Saul. "Le premier représente une société idéale, le second permet une prise de conscience", justifie Jacques Attali.

Levée de fonds

La soirée, qui se tiendra à l’hôtel Martinez, sera parrainée par Emmanuelle Béart et le producteur hollywoodien Harvey Weinstein. Elle sera couplée à un dîner de gala et une vente aux enchères destinée à lever des fonds, comme en organisait déjà Positive Planet à Cannes depuis plusieurs années. "Cette année, les fonds seront destinés aux réfugiés syriens au Liban et à la ville de Cannes pour réparer les dommages subis", explique Jacques Attali.

La journée sera consacrée à des débats sur le cinéma positif, présidés par Dominique Farrugia. "Nous lui avons demandé de présider à cette journée en raison de sa sensibilité artistique et de son engagement en faveur du handicap", explique Jacques Attali.

Parmi les intervenants, Lorenzo Benedetti (PDG de Studio Bagel), Laura Poitras (réalisatrice de Citizenfour), Luc Jacquet (réalisateur de La marche de l’empereur), Coline Serreau (réalisatrice de Trois hommes et un couffin), Jérôme Salle (réalisateur de Largo winch), Euzhan Palcy (réalisatrice de Rue Case nègre) et Emmanuelle Béart.

Jamal Henni, à Cannes