BFM Business

Canal Plus: Bertrand Meheut sur le départ

Bertrand Meheut, Yannick Bolloré et Rodolphe Belmer lors du lancement de D8

Bertrand Meheut, Yannick Bolloré et Rodolphe Belmer lors du lancement de D8 - Jacques Demarthon AFP

Vincent Bolloré se serait résolu au départ d'ici l'automne du président de la chaîne cryptée Bertrand Meheut.

Un grand chambardement se prépare à Canal Plus. Selon des sources industrielles, le président du conseil de surveillance de Vivendi Vincent Bolloré se serait résolu à se séparer de Bertrand Meheut, qui pourrait quitter son poste d'ici l'automne, comme le supposait lundi 22 juin La lettre de l'expansion.

Certes, les deux bretons s'estiment mutuellement, et le président de la chaîne cryptée avait été un fervent soutien de l'arrivée de l'industriel chez Vivendi.

Changement de génération

Mais, Bertrand Meheut ayant 64 ans en septembre, il semblait inéluctable que Vincent Bolloré transmette un jour les rênes de la chaîne cryptée à une nouvelle génération. Ce passage de relais a même déjà failli avoir lieu en 2013: en effet, il avait été décidé -et même annoncé en interne- que Bertrand Meheut passerait le relais à son bras droit Rodolphe Belmer cette année là... mais cela ne s'est finalement pas fait. Ce report avait généré une certaine frustration chez le n°2 de la chaîne cryptée, qui avait finit par étudier d'autres postes, comme la présidence de France Télévisions. Mais, visiblement, Vincent Bolloré a su le convaincre de rester...

Reste plusieurs interrogations. D'abord, Bertrand Meheut pourrait conserver un rôle dans le dispositif afin d'assurer la transition. Ensuite, Rodolphe Belmer devrait garder un rôle central, mais qu'on ne connaît pas encore.

Machine à cash

Rappelons que Bertrand Meheut, venu de la chimie, était arrivé en 2002 à la tête de la chaîne cryptée, alors très mal en point: elle perdait 700 millions d'euros par an et supportait 5 milliards d'euros de dettes. Il l'a transformée en une redoutable machine à cash, et fini par la diversifier dans la télévision gratuite avec D8 et D17. 

C'est aussi lui qui a repéré et promu Rodolphe Belmer, même si les rapports entre les deux hommes se sont distendus ces dernières années, ce qui a peut être joué un rôle dans le remaniement en cours.

Réorganisation?

Certains affirment que le départ de Bertrand Meheut pourrait s'effectuer à l'occasion d'une réorganisation plus globale des états-majors de Canal Plus et de son propriétaire à 100%, Vivendi. Jusqu'à présent, ces deux états-majors sont totalement distincts, excepté Rodolphe Belmer qui partage son temps (à parts à peu près égales) entre la direction générale de Canal Plus et la présidence de Vivendi Contents.

Interrogé sur le départ de Bertrand Meheut et une future réorganisation, le porte-parole de Vivendi Jean-Louis Erneux a d'abord répondu mercredi 24 juin à 8h30: "nous ne faisons pas de commentaires à ce sujet". Puis mercredi en milieu de journée, Vivendi a finalement déclaré "démentir les informations concernant la réorganisation de Canal Plus".

NB: l'article a été mis à jour suite aux déclarations de Vivendi.

Jamal Henni