BFM Business

Barbie nulle en informatique: Mattel s'excuse

Sur Twitter, les internautes parodient les vignettes du livre "Barbie: je peux être ingénieur informatique" en masse.

Sur Twitter, les internautes parodient les vignettes du livre "Barbie: je peux être ingénieur informatique" en masse. - Capture d'écran Twitter

Le fabricant de Barbie, qui avait édité un livre dépeignant la poupée comme incapable de se servir d'un ordinateur, s'est excusé ce 20 novembre, et Amazon l'a retiré de la vente.

Mini scandale autour de Barbie aux Etats-Unis. Un livre qui met en scène la poupée vedette a suscité la colère des internautes et forcé Mattel à s'excuser. La raison? Barbie y est dépeinte comme parfaitement incapable de se servir d'un ordinateur.

Le livre s'intitule "Barbie: je peux être ingénieur informatique". Mais à lire le contenu, on en doute un peu. On s'en rend compte très vite, la star du jouet est d'une nullité abyssale dès qu'il s'agit de gérer un clavier et une souris.

Au fil des pages, elle se montre tout juste bonne à propager des virus et à appeler ses collègues au secours. Et quand elle se met à concevoir un jeu vidéo, elle l'avoue humblement, elle ne peut s'occuper que de la partie créative, dessiner des chiots. Pour la partie technique, il vaut mieux demander à Steve et Brian, forcément plus compétents.

Les réseaux sociaux se déchaînent

Sorti en 2010, comme il est d'usage à l'occasion de la sortie d'une nouvelle déclinaison de la poupée, le livre était passé inaperçu jusqu'à ce qu'il soit déterré par une blogueuse, Pamela Ribon, scénariste chez Disney, et repris en masse sur le ton de la moquerie sur les réseaux sociaux.

Casley Fiesler, une américaine doctorante en informatique à Georgia Tech, a entrepris de réécrire les textes du livre. Barbie passe de la novice à la codeuse professionnelle, très impliquée dans son travail.

Depuis, il a été retiré de la vente par Amazon, et Mattel a dû s'excuser publiquement. Il faut dire que le livre ne colle pas vraiment avec l'image que le groupe veut donner de sa poupée vedette, censée inspirer les petites filles à réaliser tous leurs rêves.

Sur le même sujet

Au fil des années, elle a déjà été astronaute ou présidente des Etats-Unis. Sans oublier la récente Barbie entrepreneur, smartphone dans une main, tablette dans l'autre, plus que jamais prête à briser le plafond de verre.

Anthony Morel