BFM Eco

Crise sanitaire: le plan d’aide aux commerçants d’Anne Hidalgo

Une nouvelle aide va être créée pour aider les artisans et commerçants en difficulté

Une nouvelle aide va être créée pour aider les artisans et commerçants en difficulté - Boyan Topaloff / AFP

La mairie de Paris a prévu une série de mesures pour aider les commerçants, durement touchés par la crise sanitaire.

Ils font partie des professions les plus touchées par la crise sanitaire. Les commerçants commencent tout juste à rouvrir avec le déconfinement mais accusent de lourdes pertes. Selon nos informations, la maire de Paris s’apprête à dévoiler une série de mesures pour aider les commerçants parisiens, en complément des aides du gouvernement. En tout, la mairie de Paris table sur 120 millions d’euros d’allègement de charges à destination des commerçants. Ces allègements prendront la forme de plusieurs exonérations.

>Des exonérations de loyers et des droits de terrasse

En premier lieu, la mairie de Paris devrait prononcer l’annulation pour 6 mois des loyers commerciaux des bailleurs sociaux. Cette mesure concernerait les PME de moins de 10 salariés, les associations et les institutions culturelles accueillies par les bailleurs sociaux de la ville qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative. Pour les autres acteurs, une exonération pouvant aller jusqu’à six mois sera prévue, suivant l’impact de la crise sur leur chiffre d’affaires. Cette première mesure devrait coûter 75 millions d’euros répartis entre la Ville et les bailleurs sociaux.

Autre mesure : l’exonération pendant six mois des droits de voirie, terrasses, étalages, échafaudages et palissades. Même chose pour les redevances des commerçants des marchés alimentaires, des puces, des commerces ambulants ainsi que les redevances de stationnement des taxis.

La mairie de Paris prévoit en parallèle l’exonération pour 6 mois également pour la redevance spéciale pour les déchets non ménagers, qui concerne notamment les déchets d’origine commerciale ou artisanale. Ces exonérations permettront d’alléger les charges de tous les commerces pour plus de 10 millions d’euros, selon la mairie de Paris.

>Les restaurateurs autorisés à étendre leurs terrasses

Outre ces exonérations, la mairie de Paris prévoit des compensations. Pour compenser l’espace perdu, rendu nécessaire par la distanciation physique et l’absence de touristes, les restaurateurs et cafetiers pourront être autorisés à étendre la surface de leurs terrasses gratuitement jusqu’en septembre prochain, grâce notamment à des options d’extension sur des places de stationnement.

"Si on veut ouvrir en mettant en sécurité les personnes, les clients comme les personnels, il faudra plus d’espace", a argué ce mercredi sur BFMTV Anne Hidalgo.

La Ville de Paris a en outre prévu de porter auprès des instances européennes et nationales l’idée d’une réforme du droit de la commande publique pour faciliter l’accès des PME/TPE locales aux marchés publics et pour renforcer la prise en compte de l’impact environnemental dans la commande publique. Sur une nouvelle période de 5 ans, la Ville devrait prendre l’engagement de choisir 9 prestataires sur 10 parmi des PME et TPE.

Autant de mesures qui seront votées dès la semaine prochaine au Conseil de Paris.

Carole Blanchard avec Barthélémy Bolo