BFM Business

La Banque postale "pas candidate au rachat du réseau HSBC dans le périmètre" actuel 

Invité sur le plateau de Good Morning Business, le président de la Banque Postale, Rémy Weber, est revenu sur la vente de la banque de détail de HSBC France. "Nous savons ce par quoi nous sommes intéressés" explique-t-il.

C'est probablement le favori à la reprise de la banque de détail d'HSBC France. Rémy Weber, président du directoire de La Banque Postale, est revenu, ce jeudi sur le plateau de Good Morning Business, sur cette vente très sensible du réseau français du groupe bancaire HSBC.

Si l'on sait déjà que la Banque Postale est en concurrence avec la Société Générale sur ce dossier, la première semble la mieux placée. Mais elle ne sera pas acheteuse à n'importe quel prix. Ou, du moins, pas à n'importe quelle offre.

"Je ne suis pas candidat au rachat du réseau HSBC dans le périmètre qui est en vente aujourd'hui" tranche Rémy Weber. "Ce qui intéresse mon groupe, c'est de se développer encore plus rapidement – nous le faisons déjà beaucoup – dans la dimension patrimoniale du particulier (…) et nous voulons aller plus vite sur le marché des entreprises." Et c'est ce dernier point qui est crucial.

En clair, c'est le réseau des clients PME et des ETI qui intéresse particulièrement la Banque Postale. Or, ils ne font pas (encore) partie de l'offre en question. "Nous savons ce par quoi nous sommes intéressés et après la vie verra" glisse Rémy Weber. A voir, désormais, si HSBC est prête à renforcer son offre...

Thomas Leroy