BFM Business

BNP Paribas va-t-elle payer 10 milliards de dollars d'amende aux Américains?

La justice américaine met la pression sur BNP Paribas

La justice américaine met la pression sur BNP Paribas - -

Les autorités américaines réclament maintenant plus de 10 milliards de dollars à BNP Paribas dans le cadre de l'enquête sur les violations des embargos américains. La banque est également menacée par une suspension temporaire de sa capacité à réaliser des transactions depuis et vers les Etats-Unis

Les procureurs américains envisagent maintenant une amende de 10 milliards de dollars, et selon le Wall Street Journal, ils considèrent que compte tenu de l’ampleur de la fraude l’amende devrait être plus lourde et qu’il font ainsi une faveur à la banque française.

Le Wall Street Journal qui estime qu’à l’arrivée la somme pourrait être en deçà de 10 milliards. BNP Paribas plaiderait pour un plafond à 8 milliards. La négociation qui dure depuis des années pourrait être conclue dans les semaines qui viennent.

Conséquence immédiate de ces informations: à l'ouverture de la Bourse de Paris, le titre cèdait 5,9%.

Plaider coupable

Les autorités américaines continuent de demander à BNP Paribas de plaider coupable en soulignant que Credit Suisse qui vient de plaider coupable n’a pas été sanctionnée sur les marchés.

En plus de l’amende, les autorités new yorkaises voudraient empêcher la banque de réaliser des transactions en dollars vers les Etats-Unis ou depuis les Etats-Unis. Ce qui serait une menace pour les activités de banque de financement et banque d’investissement du groupe.

Ce sujet est, semble-t-il, le principal point d’achoppement qui fait monter les enchères. BNP Paribas a fait savoir qu’une telle suspension même temporaire constituerait une menace pour la stabilité de la banque.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York