BFM Business

Assurances: comment être bien couvert contre les tracas du quotidien

Même s'il est de grande valeur, assurer son smartphone est rarement utile selon AcommeAssure.com.

Même s'il est de grande valeur, assurer son smartphone est rarement utile selon AcommeAssure.com. - -

Les propositions de souscription d'assurance sont nombreuses. A tel point qu'il est difficile de faire son choix entre différents contrats et être sûr de payer le meilleur prix. AcommeAssure.com répond à vos questions pour choisir les contrats pour couvrir votre mobile, vos activités sportives, vos enfants...

En France, chaque foyer possède en moyenne 4,5 contrats d'assurance. Qu'elles soient obligatoires, comme pour les voitures ou l'habitation, ou bien plus accessoires, comme celle concernant les téléphones mobiles ou bien les voyages, leurs choix nécessitent réflexion. Mais la complexité des contrats fournis par les assurances ne facilite pas la tâche des consommateurs !

Il faut en effet être sûr de choisir le contrat offrant une couverture adaptée à vos besoins, éviter les doublons, respecter la procédure de résiliation et surtout payer le bon prix pour son assurance. 

Arnaud Giraudon, le président du site de comparaison AcommeAssure.com, répond aux questions que vous nous avez adressées sur les assurances destinées à couvrir les tracas du quotidien. 

Deux autres volets ont été consacré à l'assurance automobile et à l'assurance habitation

Les assurances personnelles

Schuss85 : Si au ski je me fracture un tibia et doit être rapatrié en hélicoptère, dans quelle mesure puis-je trouver une assurance qui prenne en charge cette opération sans que cela soit exorbitant...?

Arnaud Giraudon: Vous êtes sûrement déjà assuré. Votre mutuelle, si elle coûte plus de 400 euros par an, couvrira la quasi-totalité des frais médicaux : plâtrage, consultation, médicaments, rééducation.

Relisez votre contrat, votre assurance habitation rembourse probablement les frais de secours sur piste. Idéalement, elle prendra en charge les frais réels engendrés par les secours. Si vous avez payé votre séjour ou votre forfait avec votre carte bleue, vos frais de transport vers l'hôpital le plus proche seront sûrement remboursés, jusqu'à plusieurs centaines ou milliers d'euros selon les banques.

Attention : la plupart des assurances ne prendront pas vos frais en charge si l'accident a lieu hors-piste. Si vous êtes casse-cou et que votre mutuelle vous couvre peu, vous pouvez aussi souscrire une assurance spéciale ski. Vérifiez toutefois qu'elle n'excède pas 20 euros par personne et par semaine.

MamandeMickey: Mon enfant est étudiant, et il s'apprête à partie étudier un semestre aux Etats-Unis. Faut-il souscrire une assurance spéciale, en sachant que je possède déjà une assurance habitation qui couvre les membres de ma famille ?

Arnaud Giraudon: Votre enfant est sûrement déjà couvert mais il vaut mieux relire vos contrats.

> Pour le rapatriement : l'assistance de votre habitation peut éventuellement couvrir votre fils pendant son séjour aux Etats-Unis. Vérifiez qu'il est bien couvert et que la garantie s'applique bien à l'étranger. Certains contrats proposent notamment une assistance à l'étranger pour les étudiants. Parfois, une garantie accidents de la vie peut être rattachée à votre assurance habitation. Elle couvrira votre fils s'il est blessé ou victime d'un accident.

> Pour les frais médicaux : s'il s'agit d'un échange universitaire, votre fils sera probablement inscrit dans un établissement français et restera affilié au régime de Sécurité sociale étudiante. S'il a des dépenses de santé, il sera remboursé sur la base de remboursement du système français, ce qui sera très certainement insuffisant aux Etats-Unis. La plupart des mutuelles ne couvrent pas les frais engagés à l'étranger, mais certaines formules étudiantes le font. Si vous avez déjà une assistance ou une garantie accident, une telle assurance n'est sans doute pas nécessaire : votre fils peut effectuer les soins non urgents en France et être rapatrié en cas de vrai problème.

>Pour la responsabilité civile : votre assurance habitation peut là aussi couvrir votre enfant. Vérifiez bien qu'il est couvert même s'il ne réside pas dans le logement assuré et même s'il est à l'étranger. Il existe notamment des limites d'âge.

>Pour l'assistance juridique : même si elle contient une garantie de protection juridique, votre assurance habitation ne couvrira probablement pas les litiges nés à l'étranger. A vous de voir si vous estimez qu'elle est nécessaire.

Quant à l'assurance de son logement et de sa voiture sur place, il faudra prendre, vu la durée du séjour, une assurance locale. Les assurances françaises ne couvrent pas les séjours de plus de 3 mois à l'étranger.

Notez aussi que les cartes bancaires type Gold ou Premier vous proposent aussi des garanties intéressantes à l'étranger, qui peuvent se cumuler à celles que vous avez déjà : assistance, frais médicaux, annulation voyage, assistance juridique, etc.

Si vous n’êtes pas couvert par les contrats ci-dessus, souscrivez une assurance spéciale pour étudiants à l'étranger. Elle couvre généralement le rapatriement, le remboursement des frais médicaux, la responsabilité civile, ainsi que des services annexes comme la protection juridique, l'annulation voyage ou l'assurance des bagages.

Les assurances bancaires

@Angel: j’ai une assurance habitation et litiges personnels mais aussi une carte gold, est ce que je suis pas trop assurée ? J’enlève quoi ?

Arnaud Giraudon: N’enlevez rien ! conservez toutes vos assurances. Elles vous proposent des garanties différentes et intéressantes.

Un doublon est possible dans seulement dans 2 cas spécifiques : elles peuvent offrir toutes les 2 une protection juridique sur les achats que vous effectuez avec votre carte. Ou alors elles peuvent contenir toutes les 2 une assistance sur les pistes de ski. Dans ce cas, les garanties et montants d'indemnisation se cumulent. C'est un bon moyen de contourner des plafonds d'indemnisation parfois peu élevés.

Vos assurances ont bien d’autres atouts :

- Si votre garantie litiges personnelles est une vraie protection juridique : elle vous représente et vous défend dans toutes les procédures juridiques dans lesquelles vous pouvez être impliqué. Elle prend en charge les honoraires d'avocat et les frais de justice ou d'expertise. Elle peut également prévoir des prestations de conseils et d'informations juridiques.

- l'assurance de votre carte Gold rembourse vos achats en ligne en cas de non-livraison ou de livraison non conforme et vous procure toute une série d'avantages en voyage ou à l'étranger : annulation voyage, location de voiture, protection juridique à l'étranger... La liste précise de ces garanties dépend de votre carte et de votre banque.

Marie-Pierre: Ma banque me propose une assurance moyen paiement, est-ce une arnaque ? je croyais qu’elle était obligée de me rembourser en cas de problème (rapport Vienot, bouton etc .. ) ?

Arnaud Giraudon: Il n’y a pas d’arnaque mais on peut s'interroger sur l'utilité d'un produit qui vous coûtera en moyenne 25€ par an. Une ordonnance de 2009 issue du droit européen oblige, en effet, votre établissement bancaire à vous rembourser tout paiement frauduleux : "en cas d'opération de paiement non autorisée, le prestataire de services de paiement du payeur rembourse immédiatement au payeur le montant de cette opération".

Les banques ont parfois inclus dans leur assurance moyen de paiement des garanties complémentaires : la perte ou le vol des clés, des papiers, voire une assistance juridique. Ces garanties peuvent être en doublon par rapport à vos autres contrats d'assurance (assurance habitation, protection juridique) et le montant de l’assurance peut souvent paraître élevé au regard des maigres garanties offertes.

Assurer ses biens personnels

Bakhta: J'envisage l'achat d'un nouveau mobile. Vu que je vais y mettre plus de 800 euros, je compte prendre une assurance. Quels sont les points à vérifier pour être sûr que ce n'est pas un gadget ? Et si je prends un mobile bas de gamme à 200 euros est-ce toujours intéressant?

Arnaud Giraudon: Sauf exception, je vous déconseille de souscrire ce type d'assurance. En effet, les assureurs limitent généralement les garanties de façon assez drastique. Bien souvent, ils ne vous protègent pas contre la chute, la panne, la perte ou encore le vol à la tire. Le vol doit être caractérisé, c'est-à-dire réalisé avec violence ou effraction, et l'accident doit résulter d'un événement extérieur qu'il vous faudra prouver.

A noter : votre assurance habitation ou automobile vous couvre, bien souvent, contre le vol. Les tarifs (de 3 à 20 euros par mois) paraissent alors bien élevés pour des garanties faibles et des téléphones dont la valeur baisse vite avec le temps.

Radegonde: J'ai hérité de ma grand-mère quelques bijoux. Naturellement, je ne possède pas les certificats d'authenticité. On m'a conseillé de les prendre en photo car cela pourrait servir de preuve en cas de vol pour obtenir une indemnisation auprès de mon assurance. Est-ce vrai ? Existe-t-il d'autres précautions ?

Arnaud Giraudon:Oui, vous pouvez les prendre en photo en figurant vous-même sur le cliché et en faisant bien apparaître la marque et la référence de l'objet, le cas échéant. Cela attestera qu'ils vous appartiennent.

De même, sauvegardez bien vos photos, à la fois sur votre ordinateur et sur un support en ligne, type "cloud", pour être sûr de les avoir à portée de main, même si votre ordinateur est dérobé. De manière générale, il est conseillé de procéder ainsi pour toutes ses factures et documents importants.

Cela dit, suivant les garanties de votre contrat assurance habitation, vous ne serez sans doute pas indemnisée si vous ne pouvez produire les factures ou les certificats d'authentification à votre assureur. Le mieux est alors de faire authentifier vos bijoux par un expert. Adressez-vous, de préférence, à un joaillier. Mais un antiquaire, un commissaire-priseur ou un expert en assurance pourra également s'en charger.

BFMbusiness.com