BFM Business

Les Français préfèrent faire le ménage plutôt que demander une augmentation

À choisir entre demander une augmentation ou faire le ménage, 47% des Français préfèrent le ménage

À choisir entre demander une augmentation ou faire le ménage, 47% des Français préfèrent le ménage - Emergency Brake - Flickr - CC

Une enquête du cabinet de recrutement Robert Half révèle que les salariés tricolores appréhendent la demande d'augmentation puisque près de un sur deux préfère faire le ménage chez lui plutôt que de se livrer à ce qu'il considère comme une épreuve.

Il faut croire que demander une augmentation à votre supérieur hiérarchique est quelque chose qui vous rebute. En effet, selon les résultats d'une étude(*) du cabinet de recrutement Robert Half, seulement 35% des Français ne voient pas de problème particulier et osent parler augmentation à leur manager. Ce qui signifie que près de 7 Français sur 10 expriment une gêne.

À tel point que 47% du total des personnes interrogées préféreraient faire le ménage chez eux plutôt que demander une augmentation si on leur laissait le choix entre ces deux actions. Certains préfèrent aussi aller chez le dentiste (5%), courir le marathon (3%) ou tout simplement chercher un nouvel emploi (10%). 

De la difficulté de parler argent

"Cette enquête confirme que pour les Français, l’argent reste un sujet délicat", note Robert Half. "En France on communique moins facilement sur le salaire que dans d'autres pays", explique-t-on du côté du cabinet. Les résultats sont par ailleurs cohérents avec ceux d'une autre enquête de Robert Half publiée le 17 février qui montrait que le salaire n'était pas déterminant dans la recherche d'emploi pour 71% des Français.

Ce qui montre que les salariés tricolores n'accordent, du moins officiellement, qu'une importance somme toute très relative à leur paie. "Les salariés français ne sont pas focalisés sur leur rémunération et attachent une importance grandissante au bien-être au travail", expliquait alors Olivier Gélis, directeur général de Robert Half, cité dans le communiqué.

Si néanmoins vous souhaitiez prendre votre courage à deux mains et demander une augmentation à votre manager, n'oubliez pas de respecter quelques règles fondamentales comme ne pas vous survendre même si vous devez clairement lui démontrer que vous êtes en "surperformance". Évitez de vous comparer aux autres, d'être agressif et essayez d'argumenter au maximum.

(*) Étude menée par un institut de sondage indépendant en septembre 2015 auprès de 1000 salariés de plus de 18 ans en France.

J.M.