BFM Business

Un pacte de responsabilité d'Outre-mer?

François Hollande voudrait adapter son pacte de responsabilité

François Hollande voudrait adapter son pacte de responsabilité - -

François Hollande a annoncé, ce jeudi 23 janvier, qu'il pourrait adapter son acte de responsabilité à l'Outre-mer. Le taux de chômage des jeunes y dépasse les 50%.

François Hollande est prêt à adapter le "pacte de responsabilité" aux spécificités de l'Outre-mer. Le but est d'encourager les entreprises locales à recruter davantage de jeunes, dont le taux de chômage dépasse les 50%.

"Pour que les jeunes puissent avoir des possibilités d'entrer plus facilement sur le marché du travail et notamment dans les entreprises privées, je suis prêt à adapter avec les employeurs d'outre-mer le pacte de responsabilité", dit-il dans un entretien à la chaîne de télévision France Ô diffusé ce jeudi 23 janvier.

Le président a annoncé lors de ses voeux à la presse le 14 janvier qu'il proposerait au patronat 10 milliards d'euros de baisses de charges supplémentaires d'ici 2017 en échange de contreparties en terme d'emplois et d'investissements.

Améliorer le financement des emplois d'avenir

Il précise sur France Ô que l'Etat pourrait aussi adapter le financement des emplois d'avenir, dont 10% des contrats sont déjà réservés à l'Outre-mer.

L'Etat finance 75% de ces emplois réservés aux jeunes peu qualifiés, mais les collectivités locales d'outre-mer peinent à en financer le solde, ce qui freine le développement de ce dispositif.

"Je regarde si l'on ne peut pas, dans la même enveloppe, améliorer le financement des emplois d'avenir en Outre-mer, c'est-à-dire avoir une participation un peu plus forte de l'Etat mais avec peut-être moins d'emplois qui soient proposés", explique François Hollande.

Plus de 100.000 emplois d'avenir ont été signés à la fin 2013 et 50.000 contrats supplémentaires sont prévus en 2014.

D. L. avec Reuters