BFM Business

Train, métro, avion... nouvelle journée de grève contre la loi Travail

La mobilisation risque d'être faible ce jeudi

La mobilisation risque d'être faible ce jeudi - Jacques Demarthon - AFP

La RATP et la SNCF s'attendent à un trafic "normal" jeudi à l'occasion de la 14e journée de grève contre la loi Travail. En revanche, des perturbations sont à prévoir sur le trafic aérien.

La 14e journée de manifestation contre la loi Travail risque d'avoir des allures de chant du cygne. Des centaines de manifestations ont lieu en France ce jeudi 15 septembre. À Paris le cortège partira à 14h de Bastille pour gagner la place de la République.

Pour les organisateurs, l'enjeu va être de mobiliser du monde, alors que la loi a désormais été adoptée et que la précédente manifestation, en juillet, n'avait réuni que 30.000 personnes dans toute la France.

15% de vols annulés dans les aéroports parisiens

Preuve du manque d'attrait de cette énième journée de mobilisation, les perturbations à attendre sur l'ensemble des transports en commun sont franchement limitées.

La direction générale de l'Aviation civile, la DGAC a recommandé aux compagnies aériennes de réduire de 15% leur programme de vols sur l'ensemble des trois aéroports parisiens (Roissy-Charles de Gaulle, Orly et Beauvais). Des "perturbations sont attendues" sur les autres aéroports, indique l'Aviation civile sans donner plus de précision. Elle invite les passagers à s'informer directement auprès de la compagnie.

EasyJet a ainsi indiqué avoir annulé préventivement 64 vols parmi ceux qui décollent de France, y atterrissent ou la survolent. L'autre low-cost Vueling a fait de même avec 8 vols au départ d'Orly et à destination de l'Italie, de l'Espagne et du Portugal. Du côté d'Air France, la compagnie ne nous a pas communiqué le nombre de vols annulés mais assure que l'"impact sera modéré" globalement.

Trafic normal à la SNCF et la RATP

Du côté de la RATP l'horizon est dégagé. La régie des transports parisiens, où un préavis a été déposé par la CGT, s'attend ainsi à un trafic "normal" sur l'ensemble de son réseau (RER, métro).

Même son de cloche chez la SNCF où un porte-parole indique à BFMbusiness.com tabler sur un trafic "normal", que ce soit sur les lignes TGV, le réseau TER ou encore le RER B.

J.M.