BFM Business

Le tourisme peine à susciter assez de vocations

En 2013, 83 millions de touristes étrangers sont venus découvrir la France.

En 2013, 83 millions de touristes étrangers sont venus découvrir la France. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La France est la première destination touristique au monde. Le secteur a donc besoin de professionnels. Pourtant, peu de demandeurs d'emploi veulent y travailler. En cause, un manque de connaissance sur la palette de métiers offerte.

Le tourisme représente un emploi sur 10 dans le monde. En France, première destination touristique, le secteur emploie plus de 900.000 salariés. Et ce n'est pas suffisant pour couvrir la demande. Pourtant les vocations sont rares : selon une étude d'Opinion Way et de l'AFPA, l'organisme national de formation pour adulte, publiée cette semaine, seulement 39% des demandeurs d'emploi aimeraient travailler dans le tourisme et l'hôtellerie-restauration.

Une situation dont Françoise Gri, la directrice générale de Pierre&Vacances, est bien consciente. "Les acteurs du tourisme doivent prendre aussi leur part de ce travail, qui consiste à mettre en avant les métiers du tourisme qui ne sont pas forcément ceux que l'on imagine toujours", a-t-elle expliqué à BFMbusiness.

Déficit de communication

Car le tourisme ne se résume pas à l'hôtellerie, la restauration, l'accueil et aux métiers peu qualifiés. Il y a toute une palette d'activités que l'on ne voit pas forcement et qui, pourtant, est centrale.

"Il y a des métiers extrêmement important dans le management. Quand vous êtes aujourd'hui le patron d'un Center Parcs [qui appartient au groupe Pierre&vacances, ndlr] vous avez 500 personnes sur votre site et 3.000 ou 4.000 clients. Je peux vous assurer que c'est un vrai métier de management", explique Françoise Gri.

Le numérique est aussi très demandeur, avec des profils d'ingénieurs notamment dans le secteur de l'analyse de données.

Au final "il y a une richesse de ces métiers, dans le monde des services en général, et particulièrement dans le tourisme, qui est extraordinaire et qu'il faut que l'on promeuve", confie la directrice générale de Pierre&Vacances.

BFMbusiness.com