BFM Business

Le coût du travail a diminué en France de 1,9% au premier trimestre

Les salaires ont légèrement progressé dans l'industrie mais sont en chute dans les autres secteurs.

Les salaires ont légèrement progressé dans l'industrie mais sont en chute dans les autres secteurs. - -

Les salaires seuls ont progressé au premier trimestre 2013, par rapport au trois mois précédents, selon les chiffres de l'Insee de ce jeudi 13 juin. Mais globalement le coût du travail comprenant salaires et charges a, lui, diminué, de 1,9%.

L’indice du coût du travail des salaires seuls a progressé de 1,7% au premier trimestre 2013 en glissement annuel, selon les chiffres publiés par l'Insee, ce jeudi 13 juin. Cette hausse intervient après une augmentation de 2,1% sur les trois derniers mois de 2012.

Mais par rapport au seul trimestre précédent, le coût du travail français est resté stable. Le temps de travail moyen est, lui, resté stable par rapport au même trimestre en 2012.

Dans le détail, les salaires ont augmenté de 0,3% dans l’industrie au premier trimestre par rapport au trimestre précédent. Le secteur de l’énergie a connu un redressement spectaculaire de 1,8%, après avoir chuté de 0,4% au dernier trimestre 2012.

Les salaires de la finance en chute

Dans le tertiaire, les salaires ont reculé de 0,1% au premier trimestre. La chute est légère dans le commerce (-0,1%) et particulièrement brutale dans le secteur de la finance et des assurances (-1,4%). Enfin, dans la construction, l’indice de coût du travail baisse de 0,6% sur les trois premiers mois de 2013 par rapport au trimestre précédent.

Si l’on considère le coût du travail – salaire et charges comprises, ce dernier a baissé de 1,9% au premier trimestre 2013 par rapport aux trois mois précédents. Il est toutefois stable en glissement annuel. Ce calcul tient compte du nouveau crédit d’impôt compétitivité emploi, mis en place à partir du 1er janvier 2013.

A LIRE AUSSI:

>> L’OCDE épingle la France sur le coût du travail

>> Chômage: faut-il baisser les salaires pour relancer l'emploi?

Audrey Dufour