BFM Business

Rapport Gallois : le gouvernement baissera bien le coût du travail

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a confirmé qu'une baisse du coût du travail ferait partie des décisions du gouvernement sur la compétitivité

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a confirmé qu'une baisse du coût du travail ferait partie des décisions du gouvernement sur la compétitivité - -

C’est le ministre de l’Economie Pierre Moscovici qui l’a annoncé ce 5 novembre : les décisions du gouvernement sur la compétitivité incluront bien une baisse des charges patronales.

Le rapport Gallois, remis ce lundi, préconise une baisse des charges de 30 milliards d’euros, étalée sur deux ans. Et contrairement à d’autres mesures que le gouvernement a d’office rejetées, celle-ci devrait être suivie d’effets. Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, a en effet annoncé en fin de journée que pour améliorer la compétitivité des entreprises françaises, le gouvernement allait procéder à une baisse du coût du travail.

"Il y aura des mesures qui porteront sur le coût du travail", a déclaré le ministre, qui veut ainsi montrer que "ce gouvernement ne nie pas la réalité de l'économie française, tout en veillant à ce que le pouvoir d'achat soit préservé en 2013". Il a également précisé que la dépense publique serait "partie prenante de l'effort collectif".

Pierre Moscovici n'a toutefois pas indiqué comment le gouvernement comptait faire baisser les charges qui pèsent sur les entreprises. Des détails à ce sujet devraient être dévoilés mardi, à l'occasion du séminaire gouvernemental sur la compétitivité.

BFMbusiness et AFP