BFM Business

Deux industriels ont la solution pour attirer des salariés à Avranches: recruter des couples

Employant majoritairement des femmes, Remade espère recruter plus de 400 personnes d'ici la fin de 2018.

Employant majoritairement des femmes, Remade espère recruter plus de 400 personnes d'ici la fin de 2018. - Charly Triballeau-AFP

Situées proches de cette ville de la Manche, Remade, qui emploie 75% de femmes et Chéreau, dont l'effectif est majoritairement masculin, s'associent pour proposer des emplois à des couples. Une réponse astucieuse à la question que pose la mobilité professionnelle des salariés.

Quand une entreprise à l'effectif très féminin en rencontre une autre, composée majoritairement d'hommes, pour attirer ensemble des couples candidats à un emploi. C'est le pari inédit que font deux ETI (entreprise de taille intermédiaire) implantées à Avranches, une commune de 8000 habitants située non loin du Mont-Saint-Michel dans le sud du département de la Manche. Comme le souligne le quotidien régional Ouest-France, les groupes Chéreau et Remade espèrent, avec ces offres conjointes, résoudre leurs difficultés de recrutement.

En recrutant ensemble, ces deux entreprises espèrent convaincre plus facilement des personnes en quête d'un nouvel emploi, de déménager. La question du travail du conjoint est en effet l'un des premiers freins à la mobilité géographique des candidats à l'embauche dans une ville éloignée de leur domicile d'origine.

Les deux entreprises normandes recrutent beaucoup

D'un côté, Chéreau, spécialiste de la carrosserie frigorifique pour poids lourds, dont l'effectif est majoritairement masculin, cherche des ouvriers et des techniciens pour des postes de production et son service support. De l'autre, Remade, spécialiste du reconditionnement en usine de smartphones, emploie surtout des femmes.

"Chez Remade, l'entreprise représente à peu près 75% de femmes et chez Chéreau, c'est 75% d'hommes, donc le principe c'est de pouvoir recruter ensemble le couple dans la région. Remade recrute plus de 400 postes, nous, c'est 80 postes à pourvoir" explique Fanny Droual du groupe Chéreau, sur l'antenne d'Europe1.

Deux entreprises offrent plus de choix de métiers

Concrètement, les candidats qui postulent sur Internet à un poste sur le site d'une deux entreprises normandes, peuvent joindre le CV de leur conjoint. "On essaie de trouver un emploi pour les deux. Avec deux entreprises, il y a plus de métiers à proposer" soutient Jennifer Jacak, directrice des ressources humaines chez Remade.

L'initiative de ces deux entreprises est scrutée de près par d'autres sociétés de cette zone géographique. Si Remade et Chéreau gagnent leur pari, elles pourraient reprendre le principe des offres conjointes à leur compte.

Frédéric Bergé