BFM Business

Dans les transports, 1 salarié sur 5 est syndiqué

11% des salariés seraient syndiqués

11% des salariés seraient syndiqués - Bertrand Langlois-AFP

"Grèves et manifestations en série au programme de la semaine en particulier dans les transports. Selon une toute récente étude du ministère du Travail, c'est justement le secteur où les syndiqués sont les plus nombreux...."

Semaine de grèves en perspective: chez les routiers, à la SNCF, dans l’aérien mais aussi dans les ports et les raffineries. Il s’agit à la fois de protester officiellement contre la loi El Khomri mais aussi, pour les cheminots, de contester la remise en cause de leur convention collective.

Transports, banques et assurances

Si les syndicats appellent massivement à la grève dans les transports, ce n’est sans doute pas un hasard. Selon une étude que vient de publier le ministère du travail, un salarié des transports sur cinq déclare être syndiqués. Une moyenne puisque l'enquête porte sur l'intégralité des sociétés de ce secteur, autrement dit à la fois les grandes entreprises publiques comme la SNCF ou la RATP et une multitude de PME.

Le transport public est même le secteur le plus syndiqué de France, loin devant les banques et les assurances (avec un taux de syndicalisation de seulement 13%) et l’industrie (12%). A l’autre bout du spectre, il n’y a que 4% des syndiqués dans l’hôtellerie et la restauration.

11% de syndiqués en France

Mais globalement, le niveau de syndicalisation reste très faible en France. Nous sommes même l’un des pays les moins syndiqués de l’Union européenne. Seules la Lituanie et l’Estonie font moins bien. L’enquête du ministère du Travail conclut néanmoins qu’on aurait longtemps sous-estimé en France le taux de syndicalisation. On l’estimait autour de 8% de l’ensemble des actifs alors qu’il serait plutôt de 11%.

Evidemment, ce taux de 11% masque de grosses différences. LEs entreprises privées ne comptent que 9% de syndiqués, moitié moins que dans le public. Le taux de syndicalisation est enfin très lié à la taille des entreprises. Il y a plus de 15% de syndiqués dans les entreprises de plus de 200 salariés contre 5% dans les PME.

2% des CDD sont syndiqués

La stabilité de l’emploi favorise également l’adhésion à un syndicat. C’est même un vrai marqueur: 2% seulement des salariés en CDD se déclarent syndiqués. Pour les intérimaires, le chiffre n’est même que de 1%. Mais est-ce vraiment surprenant. Un salarié syndiqué fait toujours peur à un employeur potentiel.

P.C