BFM Business

Coronavirus: comment s'organiser pour le télétravail?

Le travail à distance, pour ceux dont l’activité le permet, s’impose comme une mesure efficace pour limiter la vitesse de propagation de l’épidémie et préserver la santé des collaborateurs. Que ce soit à l’initiative du salarié ou de l’employeur, voici la marche à suivre.

Limiter ses déplacements et les contacts avec l’extérieur sont des mesures utiles pour contrer la propagation du coronavirus. De nombreuses entreprises ont déjà annulé les voyages d’affaires de leurs salariés, pour leur éviter d’aller dans des foyers d’infection.

Mais l’épidémie est désormais bien installée en France, et l’on pourrait passer au stade 3 d’un jour à l’autre: il faut prendre des mesures de protections supplémentaires. Le gouvernement encourage les entreprises à adapter les conditions de travail, notamment au travers du télétravail pour les salariés dont la présence au sein de l’entreprise n’est pas indispensable.

Chaque salarié peut en faire la demande à son employeur. Depuis la loi travail de 2017, il n'est plus nécessaire que l'entreprise ait mis en place un accord collectif et qu'un avenant au contrat de travail soit rédigé. En pratique, il suffit de demander à votre manager si vous pouvez travailler de chez vous dans les jours à venir. Ensuite, cette autorisation peut être formulée par tout moyen, écrit ou oral indique le Code du travail.

Protéger la santé des salariés est une obligation

Mais vu la situation, il y a de fortes chance que ce soit l’employeur qui prenne les devants, et demande aux salariés de travailler depuis chez eux. Il est responsable de la santé de ses salariés et il est tenu de prendre les mesures nécessaires pour la protéger. L'employeur peut même imposer à ses employés de travailler depuis chez eux: en cas de "circonstances exceptionnelles", notamment de menace d'épidémie, la mise en œuvre du télétravail peut être considérée comme un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l'activité de l'entreprise et garantir la protection des salariés", détaille l’article L1222-11 du code du travail.

Dans tous les cas, il faut préparer au mieux ce changement de mode de travail, en vérifiant que l’on dispose bien des codes d’accès pour se connecter à l’intranet, que l’on prend bien avec soi tous les dossiers nécessaires pour plusieurs jours …

Et surtout, il faut convenir avec son manager et ses collègues de faire des points régulièrement. A force de travailler chacun de leur côté, les personnes en télétravail peuvent souffrir d’isolement, ressentir les premiers signes de démotivation, commencer à ne plus savoir où sont les priorités. Ceux qui ont été contraints de se mettre au télétravail lors des grèves contre la réforme des retraites en ont fait l’expérience.

Le recours au télétravail sera sans doute nécessaire sur plusieurs semaines, il faudra donc faire appel aux outils de chat et de video pour conserver le rythme du bureau et rester en contact. Et pour les managers, attention de ne pas tomber dans le flicage excessif. Un salarié motivé au bureau ne commence pas à lever le pied sous prextexte qu’il est chez lui.

Coralie Cathelinais